La récolte des fraises souffre des fortes pluies

MétéoPas de dégâts dramatiques sur les cultures, mais les producteurs de fraises à ciel ouvert font la grimace.

Chez Christian Wyss, à Genolier, on peut cueillir les fraises soi-même. Cette année, le mois de mai y a été peu propice en raison de la météo maussade.

Chez Christian Wyss, à Genolier, on peut cueillir les fraises soi-même. Cette année, le mois de mai y a été peu propice en raison de la météo maussade. Image: Alain Rouèche - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

MétéoSuisse annonce que le mois de mai 2016 a été le plus pluvieux depuis dix ans. De quoi plomber le moral des Vaudois. Et qu’en est-il des conséquences sur les cultures? Tout dépend des régions. Selon les spécialistes d’Agroscope et de l’Union fruitière lémanique, il n’y a cependant pas lieu de dramatiser, du moment que le temps s’améliore. Ce sont surtout les producteurs de fraises qui souffrent des intempéries.

A Genolier, Christian Wyss est impatient de voir le soleil briller pour qu’enfin les gens viennent chez lui cueillir les fraises déjà mûres. «C’est un mauvais début. On a perdu une semaine sur quatre. Quand il fait mauvais temps, les gens ne viennent pas. Cela ne vaut même pas la peine d’ouvrir l’espace d’autocueillette.» Les fruits sont de bonne qualité, mais à consommer rapidement, pour éviter la pourriture. Quant à la récolte des cerises, elle s’annonce bonne, selon la Fruit-Union Suisse.

Créé: 01.06.2016, 21h25

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.