A Renens, les enfants jouent aux apprentis astronomes

EclipseGrâce à la passion de leur enseignante, les élèves du Collège de Sous-Biondes ont eu droit à une matinée d'observation.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Wouaaah, c’est génial. La lune mange le soleil!» Voici une des exclamations entendues hier matin dans la cour du Collège de Sous-Biondes à Renens. Grâce à la passion de l’enseignante Fabienne Dufaut, la centaine d’enfants fréquentant l’école a passé la matinée dehors.

Au programme, observation de l’éclipse grâce aux lunettes achetées bien à l’avance par Fabienne Dufaut. Seconde observation via l’un des deux télescopes munis de filtres spéciaux. Enfin, observation indirecte dans un «solarscope» fabriqué par Christian Rovelli, époux de Fabienne Dufaut et passionné d'astronomie.

Pour encadrer tout ce petit monde, plusieurs adultes sont venus prêter main-forte. La matinée s’est poursuivie avec des dessins reproduisant ce qui avait été observé et un rally soleil afin de peaufiner ses connaissances astronomiques.

Créé: 20.03.2015, 14h29

Articles en relation

Des écoliers vaudois scrutent l'éclipse

La Tour-de-Peilz A La Tour-de-Peilz, près de 200 élèves avaient les yeux rivés vers le ciel ce matin. Tous les petits Vaudois n'ont pas eu cette chance, faute de lunettes. Plus...

Grand succès pour l’Observatoire à Lausanne

Près de 500 curieux se sont rendus à l’Observatoire astronomique de Lausanne vendredi matin pour admirer le spectacle de l’éclipse partielle. «Nous sommes venus en famille, explique Eliane, jeune mère de famille. Je voulais que mes jumeaux voient ça!» Du côté du staff, on s’agite. Michael Hautier, président de la société vaudoise d’astronomie, se déplace dans la foule, un filtre en Mylar à la main, afin de faire découvrir au public le phénomène en toute sécurité. «Nous ne nous attendions pas à un pareil succès, confie-t-il. Nous remercions tous les visiteurs, et particulièrement les quatre classes qui sont venues.» Sur place, vers 10h30, au stade maximum de l’éclipse, une visiteuse témoigne: «J’ai vraiment senti une chute de la température, c’était très impressionnant.»

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.