Passer au contenu principal

«Les prévisions de fréquentation étaient irréalistes»

Aquatis n’est pas rentable après deux ans d’exploitation. Il a demandé une réduction de la taxe sur les divertissements à la Ville, qui dit non, sans fermer la porte à une subvention.

Le centre consacré à l’eau douce, à Vennes, peine à assurer sa rentabilité.
Le centre consacré à l’eau douce, à Vennes, peine à assurer sa rentabilité.
Florian Cella

À Vennes, dans les hauts de Lausanne, 10'000 poissons et une bonne centaine de reptiles fêteront la semaine prochaine les deux ans d’exploitation d’Aquatis. L’aquarium-vivarium consacré aux écosystèmes d’eau douce a en effet ouvert ses portes le 21 octobre 2017, plus de deux ans après l’hôtel voisin du même nom en mai 2015.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.