Passer au contenu principal

La police démantèle un réseau rom de proxénètes actifs à Lausanne

Le coup de filet a eu lieu en Roumanie. Une des victimes avait été agressée à Sullens puis retrouvée morte en France voisine.

La police roumaine en action lors des perquisitions menées à la mi-janvier dans les comtés roumains d'Arges et de Maramures, à une centaine de kilomètres au nord de Bucarest.
La police roumaine en action lors des perquisitions menées à la mi-janvier dans les comtés roumains d'Arges et de Maramures, à une centaine de kilomètres au nord de Bucarest.
La police roumaine en action lors des perquisitions menées à la mi-janvier dans les comtés roumains d'Arges et de Maramures, à une centaine de kilomètres au nord de Bucarest.
La police roumaine en action lors des perquisitions menées à la mi-janvier dans les comtés roumains d'Arges et de Maramures, à une centaine de kilomètres au nord de Bucarest.
Une des maisons saisie par la justice roumaine
Une des maisons saisie par la justice roumaine
1 / 5

Le drame subi par Mihaela Miloiu, une prostituée roumaine de 18 ans, avait choqué à la fin de l’année 2016. Le 15 décembre, dans une forêt du Doubs, en France voisine, des bûcherons retrouvaient son corps transpercé de 26 coups de couteau. Son visage, fracassé, la rendait méconnaissable. Le suspect de ce crime, interpellé un an plus tard en novembre 2017, était un client d’origine française travaillant dans la région de Lausanne. Il avait agressé la jeune femme à Sullens.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.