Passer au contenu principal

Le revenu d’insertion a économisé 100 millions

Les prestations complémentaires pour les familles et la rente-pont avant la retraite ont coûté 65 millions de francs en 2015. Une étude montre qu’elles ont baissé la facture du RI depuis 2012

Pierre-Yves Maillard, conseiller d'Etat socialiste, à la tête de la Santé et de l'Action sociale.
Pierre-Yves Maillard, conseiller d'Etat socialiste, à la tête de la Santé et de l'Action sociale.
PHILIPPE MAEDER

Les prestations complémentaires (PC) pour les familles et la rente-pont avant la retraite semblent avoir trouvé leur public. A la fin de l’année 2015, près de 4000 ménages en avaient bénéficié. Entre 2011 – année de leur création – et 2014, elles auront coûté 104 millions de francs, selon des chiffres de l’Etat de Vaud (voir infographie), et, après une hausse progressive, elles ont atteint leur rythme de croisière. Ainsi, l’an dernier, elles ont coûté 65 millions de francs, selon les dernières estimations. Si ce chiffre se stabilise, elles coûteront près de 200 millions entre 2015 et 2017.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.