Passer au contenu principal

Rita Rosenstiel a fait appel à la justice pénale

L’ex-conservatrice du Musée Paderewski, placée de force dans un EMS à Morges, a porté plainte contre son curateur.

Rita Rosenstiel a été internée de force en EMS. Elle a décidé de faire appel à la justice pénale.
Rita Rosenstiel a été internée de force en EMS. Elle a décidé de faire appel à la justice pénale.
FLORIAN CELLA

«C’est incroyable de se voir à la télévision! Jamais je n’aurais imaginé que l’on puisse s’intéresser encore à moi alors que je croupis depuis un an dans une chambre d’EMS. Cela me fait évidemment du bien, mais je faiblis un peu plus tous les jours.» A bientôt 91 ans, Rita Rosenstiel, ex-conservatrice du Musée Paderewski, à Morges, a regardé l’émission Temps présent que la RTS lui a consacrée jeudi soir. Elle a revécu le cauchemar du 28 janvier 2014, quand un curateur désigné par la juge de paix Véronique Loichat Mira la place contre son gré à l’EMS Nelty de Beausobre, alors qu’elle a toujours bon pied bon œil, résilie en vitesse le bail de son appartement et vend tous ses biens à un brocanteur pour une bouchée de pain (1500 fr., dont il a fallu déduire 1200 fr. de frais d’évacuation).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.