Le 13e Montreux Art Gallery tagué street art

ExpositionL’art de la rue est à l’honneur du MAG. Au menu: des artistes à l’œuvre en direct et des matches d’improvisation avec Franck Bouroullec.

La 13e édition du MAG propose 1400m2 dévolus au street art, avec notamment des artistes à l'oeuvre en direct.

La 13e édition du MAG propose 1400m2 dévolus au street art, avec notamment des artistes à l'oeuvre en direct.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Life painting, art battle, hall of fame: le street art marque clairement de son empreinte le 13e Montreux Art Gallery (MAG). Le rendez-vous annuel rassemble plus de 50 artistes indépendants et quelque 40 galeries internationales jusqu’à dimanche au Montreux Music Convention Centre (2m2c).

A l’étage inférieur, sur 1400 m2, l’exposition street art détone après avoir traversé le reste des stands. Ici, les artistes sont à l’œuvre. Pinceaux, sprays, marqueurs: la quinzaine d’artistes de Suisse, Belgique et Italie s’activent sur des toiles ou des draps dans une ambiance plus industrielle que feutrée. «L’idée est de ne pas se borner à montrer l’œuvre finie, mais aussi de montrer la démarche qui permet d’aboutir au résultat, explique Boris Chiaradia, du comité de l’association montreusienne Chromatix, co-organisateur avec Gérard Gademann. Le public aime ce côté plus vivant. Nous avons approché le Montreux Art Gallery et ils ont été emballés par l’idée.»

Jean-François Gailloud, fondateur du MAG, a déjà invité des artistes street art par le passé: «Mais jamais ils n’avaient disposé d’un étage entier, ajoute-t-il. Cela apporte une touche jeune. C’est une section que j’aimerais bien pérenniser».

Boris Chiaradia ne demande pas mieux, mais attend de voir comment se déroule cette édition test. Celle-ci proposera une art battle samedi à 19 h: trois artistes – dont le populaire Franck Bouroullec – auront cinq minutes pour improviser une œuvre sur un mot tiré au sort parmi les suggestions du public. A noter aussi un hall of fame, soit des œuvres réalisées à plusieurs.

Match d'impro

Autre originalité de cette édition du MAG, une section Art visionnaire, discipline un brin futuriste dont Hans Ruedi Giger, le créateur du personnage d’Alien, est l’un des dignes représentants: «Quatre musées internationaux et une trentaine d’artistes représenteront cette peinture très figurative, empreinte de mysticisme et de symbolisme dans un univers décalé», précise Jean-François Gailloud.

Montreux Art Gallery, Centre de Congrès de Montreux (av. Claude Nobs 5, Montreux). Vendredi 10 h-23 h 30; samedi 10 h-20 h; dimanche 10 h-20 h. Tarifs: 10 francs. Mineurs: gratuit. Etudiants/AVS: 5.fr. www.mag-swiss.com (24 heures)

Créé: 09.11.2017, 17h15

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le géant de l'or noir basé à Genève se fournit auprès d'une entreprise dont les droits de forage ont été obtenus par un homme, aujourd'hui sous enquête pour corruption.
(Image: Bénédicte) Plus...