Dès 14 ans, on pourra avoir une place au port de La Tour-de-Peilz

Le règlement de ce lieu très fréquenté a été modifié. Le paddle sera autorisé, mais réglementé.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

À La Tour-de-Peilz, le port n’est pas seulement un lieu de navigation. C’est aussi un espace de «détente, de rencontre, de fête et de baignade», comme l’a souligné la Municipalité. Agrémenté de petites plages de galets, avec des espaces grillades et une buvette, l’endroit est pris d’assaut aux beaux jours. Le charme des lieux est renforcé du fait que le port et sa digue sont accolés au château.

Or le règlement du lieu, qui datait de 2003, a dû être modifié. Le Conseil communal a accepté les nouvelles dispositions ce mercredi. Elles devront en dernier lieu être approuvées par le Canton.

Le paddle, activité de plus en plus en vogue, a été pris en compte. Que ses adeptes se rassurent, pas question d’être interdits, mais leur loisir sera désormais encadré: ils pourront voguer «uniquement au ponton de la Rame-Dame avec entrée et sortie du port par le môle est». «Nous ne voulons pas être coercitifs, explique Alain Grangier, syndic et par ailleurs «loup de lac» qui pratique la voile. Il y a une logique à les laisser pratiquer à cet endroit, où ils peuvent décharger leur paddle de leur voiture. Nous serons compréhensifs s’ils ont besoin de passer par l’autre môle, mais il faut qu’ils soient conscients que ce sera alors à leurs risques et périls.»

«Nous voulons éviter que des gens inscrivant leur bébé ne surchargent la liste d’attente»

Autre nouveauté: aucune demande de place ne pourra être acceptée pour des enfants de moins de 6 ans. «Nous nous sommes basés sur l’âge auquel ils peuvent commencer la voile. Notre Cercle de la voile est d’ailleurs très dynamique. Nous voulons éviter que des personnes qui inscrivaient jusqu’à présent leurs enfants bébé, sans savoir s’ils seraient intéressés une fois plus grands, ne surchargent inutilement la liste d’attente.» À noter que c’est désormais dès 14 ans que les mineurs pourront obtenir une place à l’eau, et dès 8 ans pour les places à terre, disponibles pour les dériveurs.

En cas de décès du titulaire de la place, le conjoint, le partenaire enregistré ou les enfants pourront prendre la suite.

Les visiteurs pourront rester 10 jours consécutifs par mois (contre 8 par le passé), gratuitement en basse saison et 10 fr. la nuit pour les beaux jours (du 1er mai au 31 octobre).

Côté tarifs à l’année, ils restent très bon marché. Le plus grand bateau (maximum 14,2 mètres sur 4,5) ne paiera que 1789 fr. par an (soit 28 fr. le m2 d’encombrement), le double si le détenteur ne réside pas à La Tour-de-Peilz. (24 heures)

Créé: 07.12.2017, 16h38

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Johnny monument national. (Paru le 9 décembre)
(Image: Vallott) Plus...