A Noville, un temple de la pâtisserie et de la confiserie

GastronomieCélèbre pâtissier, Lucien Moutarlier va créer dans l’Est vaudois le fleuron de son entreprise. Cours et ateliers seront proposés.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Très visible depuis la route cantonale dans la zone industrielle en plein développement de Noville, la halle de couleur ocre Milliquet est en pleins travaux. À l’intérieur, quelques ouvriers s’affairent sur les trois niveaux du bâtiment qui a servi un temps aux squatteurs et qui aurait pu devenir hôtel.

Ce vestige emblématique, où l’on commercialisa herbes et thés, aura dès son ouverture au printemps des arômes et un goût sucrés. Tables chaudes et froides, frigos, piano, très modernes, ont été livrés. C’est ici qu’épaulé par sa famille Lucien Moutarlier va développer le savoir-faire que les Vaudois lui connaissent. Le pâtissier, confiseur et traiteur français, qui a suivi sa formation à Nantes, puis à Besançon, concocte mille-feuilles, mousses, macarons, cannelés et bien d’autres douceurs dans quatre boutiques: Chexbres, Lutry, Lausanne et Montreux. Il emploie 40 personnes.

«Cela fait trois ans que nous cherchions des locaux de bonne taille et idéalement placés comme ici à proximité de l’autoroute. Notamment pour la livraison des matières premières en quantité importantes, comme la farine, ou encore pour l’entreposage des emballages», indique le confiseur, qui fut membre de la prestigieuse association Relais Desserts qui regroupe 100 grands pâtissiers du monde. L’entreprise y est toujours représentée par un de ses trois fils.

À Noville dans l’ancienne halle Milliquet, l’artisan du goût va nettement passer à la vitesse supérieure. Sur 2100 m2, Lucien Moutarlier sera surtout largement à son aise avec les vingt personnes, dont des apprentis, qu’il compte engager. «Pour l’image de Noville, ce projet est excellent. L’arrivée d’un artisan aussi réputé met en valeur la zone commerciale. Clairement, on monte ici en gamme et on espère que ça va continuer», se réjouit le syndic Pierre-Alain Karlen.

Manufacture du chocolat

Quarante places de parc et une terrasse d’autant de chaises accueilleront la clientèle. Un accès handicapé est prévu. Au rez supérieur, la boutique et le tea-room de 80 places assises, éclairés par d’immenses vitrines. Les visiteurs pourront assister à la fabrication du chocolat in situ. «C’est très porteur et à la mode. La surface nous permet de faire notre propre chocolat en grande quantité et de le personnaliser. Nous allons préparer la pâte de chocolat en direct dans notre laboratoire spécifique avec des fèves de cacao grand cru que nous fournit un Suisse installé en Équateur», explique Lucien Moutarlier.

«Nous allons donner des cours, organiser des formations, faire venir de grands chefs»

Au dernier niveau de l’édifice rénové, une salle de conférences pour des séminaires autour du goût mais surtout un atelier interactif seront ouverts aux amateurs et gourmands, entre 8 et 10 à la fois. «Nous allons donner des cours à thème autour de la pâtisserie et de la confiserie principalement, organiser des formations. Nous imaginons faire venir de grands chefs», poursuit le pâtissier. Les enfants des écoles seront aussi les bienvenus. «Il nous semble important de pouvoir contribuer en partie à former leurs goûts», dit encore le confiseur.

«Le projet de Lucien Moutarlier s’annonce très porteur, intéressant pour la clientèle et novateur à l’heure où les métiers de boulangerie et pâtisserie artisanales sont malheureusement en régression. Il faut soutenir ce type de démarche qui permet de montrer notre savoir-faire en le partageant avec le plus grand nombre», déclare Yves Girard, secrétaire général de la Société des artisans boulangers-pâtissiers-confiseurs du canton de Vaud. (24 heures)

Créé: 03.11.2018, 10h47

Articles en relation

Christophe Michalak, l’homme qui a rendu la pâtisserie sexy

Interview Le quadra s’est fait connaître à la TV. Au moment d’ouvrir sa 4e boutique parisienne, il est aussi passé par ici. Nous l’avons rencontré. Plus...

Le chef Lignac se révèle pur sucre

Pâtisserie La star des cuisines de la télé-réalité publie son premier carnet de recettes pâtissières pour ses quarante ans. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...