Aigle Région a récupéré ses 360'000 francs volés

EnchèresLa maison de l’ex-délégué économique qui avait pillé Aigle Région a été vendue vendredi matin aux enchères.

La maison se trouve au cœur de Noville. Elle sera probablement rasée et fera place à un immeuble d’habitations.

La maison se trouve au cœur de Noville. Elle sera probablement rasée et fera place à un immeuble d’habitations. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Elus locaux et responsables d’Aigle Région (AR), plate-forme de promotion économique des 15 communes du district, ont poussé vendredi matin un «grand ouf de soulagement», dixit la présidente, Annie Oguey. Après des années de procédures multiples et infructueuses, la quatrième vente de la propriété de Noville de l’ancien délégué économique de l’association, qui avait méthodiquement vidé la caisse publique, aura été la bonne. Jusque-là, P. A., l’ex-employé indélicat, était parvenu par des artifices et autres versements de dernière minute à différer l’abandon de la maison familiale.

L’encan s’est déroulé dans les locaux de l’Office des poursuites d’Aigle, en présence de quelques acquéreurs potentiels, promoteurs immobiliers et particuliers. La dernière estimation fiscale de la propriété, qui datait de 2008, évaluait la maison avec le garage et le terrain à 720'000 francs. Pour l’Office des poursuites, elle en valait 1,1 million. Elle a finalement – après sept offres successives – été acquise pour 760'000 francs.

«Nous avons eu des craintes jusqu’à la dernière minute. Mais désormais cette affaire, qui aura duré quatre ans et demi, est bel et bien derrière nous. Cela a été difficile pour les communes et pour la plate-forme, laquelle a dû tourner avec un effectif réduit», résume Annie Oguey.

Le nouveau propriétaire, Raymond Michel, a acquis le bien pour sa société Michel Immobilier SA, dont le siège est au Bouveret. «J’ai visité la maison au préalable. Elle est mal conçue et pas forcément en bon état. J’envisage à terme de la démolir et d’ériger à la place un petit immeuble.»

Préjudices réparés en partie

Le prix de la vente couvre d’abord l’ECA pour des primes impayées de 2400 francs, la Commune de Noville – toujours pour impayés (4100 francs) – et le père de P. A., qui avait prêté 275 '000 francs en deux versements à son fils pour lui permettre d’éviter la vente. Avec les intérêts, Aigle Région devait récupérer 362'000 francs. Le préjudice est réparé. Mais pas celui causé à RCSmobility, qui avait engagé P. A. après son licenciement d’Aigle Région. «En quelques mois, il a détourné 160'000 francs, mettant notre entreprise en péril», déclare Hugues Romain, l’un des deux responsables de RCSmobility. Vendredi, la société aiglonne a récupéré environ 60'000 francs à la suite de la vente de la maison de Noville. «Nous allons relancer une poursuite pour tenter de récupérer le reste», glisse, fataliste, le patron chablaisien.

«Dans l’attente, longue et indécise, de la récupération, ou pas, de l’argent volé, nous n’avons pas développé de nouveaux dossiers. Désormais, cette somme qui revient dans les caisses nous permettra de lancer des études et/ou de financer des projets», indique Christian Minacci, délégué économique d’Aigle Région.

P. A. fut son prédécesseur. Entre début 2010 et la mi-2011. Durant cette période, il a creusé un trou de 340 000 francs, soit un vol de 8 francs pour chacun des contribuables du district. Licencié dès l’irrégularité découverte, P. A. a été poursuivi en justice à la suite d’une plainte déposée par le comité d’Aigle Région. L’ancien cadre a remboursé une partie de l’argent volé, mais n’a pas échappé à une condamnation en justice. En 2013, le Tribunal de Vevey lui a infligé une peine de prison de 2 ans avec sursis pendant 5 ans. Motifs? Faux dans les titres et abus de confiance.

Depuis l’été, P. A. a fui avec une partie de sa famille. Nul ne sait où ils se trouvent. (24 heures)

Créé: 04.12.2015, 19h51

760

C’est, en milliers de francs, la somme engagée par un promoteur immobilier du Bouveret pour acquérir
la maison de Noville

Articles en relation

Aigle Région peut espérer récupérer son argent volé

Promotion économique La maison de l’ex-délégué économique, condamné par la justice, est pour la quatrième fois mise en vente à l’encan. Plus...

Aigle Région devra encore patienter

Enchères La vente aux enchères de la maison de l’ex-employé, condamné pour avoir pillé les caisses de la plate-forme économique régionale, a été annulée. Plus...

L'ex-délégué d'Aigle Région a été condamné

Jugement P.A. a été jugé coupable de faux dans les titres et abus de confiance. Il a été condamné à deux ans de prison avec sursis durant cinq ans. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Pro Infirmis aide à reconnaître les artistes handicapés. Paru le 24 avril 2018
(Image: Bénédicte) Plus...