Aigle offre à l’art cinétique son premier parc en Suisse

ArtQuatre mobiles prendront place cet été au parc de l’Aiglon. Éphémère, l’exposition est appelée à être pérennisée.

Orbite de Raoul Thonney est la première oeuvre cinétique installée à Aigle. Trois autres viendront s’y ajouter. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pour l’heure, seuls les globes d’«Orbite», imposante sculpture en mouvement de Raoul Thonney, tournent au gré du vent. D’ici à quelques jours, une tour de 15 mètres, œuvre de Dominique Andreae, une fontaine imaginée par René Progin et le Chablais Scope, mobile de Pascal Bettex installé dans une rame des TPC, s’animeront également au parc de l’Aiglon, sous les fenêtres de l’École professionnelle d’Aigle.

Dès le 15 juin, le chef-lieu aura son parc consacré à l’art cinétique. «Le premier de Suisse», annonce fièrement le syndic, Frédéric Borloz. Le projet, baptisé Spirale, est né d’un constat malheureux: «Le Chablais Scope était censé tourner dans les communes de la région, mais il ne sortait pas assez souvent à notre goût», explique Cyril Zoller, qui a piloté la création de cet espace. Frédéric Borloz ajoute: «L’exposer seul ne faisait pas sens: beaucoup de monde a pu voir ce mobile à Martigny (ndlr: inauguré en 2014 à la Foire du Valais) ou aux Diablerets. Pour attirer le public, il fallait proposer d’autres œuvres.»

Le lieu d’exposition s’est imposé comme une évidence, «proche de la gare, formant une transition vers le centre-ville et situé sur un axe routier fréquenté», décrit Cyril Zoller. «Ce parc est sous-occupé, relève le syndic. Entouré de haies, il était fermé et presque invisible. L’installation de ces sculptures imposantes permettra de le mettre en valeur et d’inciter les Aiglons à se le réapproprier.»

Les quatre œuvres cinétiques resteront en place jusqu’au 16 septembre. «Mais l’idée est de reconduire l’expérience l’an prochain avec de nouvelles sculptures», annonce Cyril Zoller.

Pour Aigle, qui collabore depuis plusieurs années avec Bex & Arts en reprenant à chaque édition une œuvre de la triennale, la création de Spirale marque «un tournant», selon le syndic: «Nous entrons dans l’ère post-2013. Après quatre ans de procédures qui ont retardé le développement du centre-ville, ce dossier va désormais de l’avant. Nous venons de relancer un schéma directeur des espaces publics et nous entamons sa mise en place avec ce projet artistique. Auquel s’ajoute la création d’un espace d’exposition dans l’ancien Hôtel de Ville, en cours de rénovation.» (24 heures)

Créé: 07.06.2018, 08h13

Un repas dans les airs

Le «Phare» qui n’en est pas un, de René Progin, se distinguera dans le parc Spirale. D’abord par sa hauteur: 15 mètres. Ensuite par le fait qu’il s’agira de la seule sculpture exposée à ne pas être un mobile.

En fait, c’est le public qui fera le mouvement puisqu’il devra gravir la septantaine de marches pour admirer Aigle depuis ce nid d’aigle, qu’il sera possible de louer le temps d’un repas.

Pour des questions de sécurité, les horaires d’ouverture seront limités (tout comme ceux du Chablais Scope)
Mercredi et dimanche 14 h-18 h
Samedi, 10 h- 18 h.

Articles en relation

L’artiste cinétique est tout le temps en mouvement

Portrait Pascal Bettex, sculpteur montreusien revendique sa folie et sa naïveté. Et s’épanouit dans l’ordre et la logique Plus...

Les Diablerets mis en cabine par Pascal Bettex

Sculpture La «Diablobine», nouveau mobile de l’artiste cinétique, trône désormais devant l’Office du tourisme de la station. Plus...

L’esprit de Tinguely se perpétue

Montreux Une grande exposition d’art cinétique, réalisée en hommage à l’illustre artiste, réunit dix-sept sculpteurs déjantés à l’Art Gallery. Plus...

L’artiste Pascal Bettex s’empare d’un train dans le Chablais

Chablais Le roi de l’art cinétique a commencé à assembler le «Chablais-Scope». Ce vaste mobile de 40 m racontera les mille facettes de la région. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.