Bex comptera bientôt 500 nouveaux habitants

LogementUn nouveau quartier doit sortir de terre à Bex, à proximité du château Grenier.

Le périmètre des 6,5 hectares du futur quartier, avec, au centre à gauche, le château Grenier et son parc (image fournie par la Commune de Bex).

Le périmètre des 6,5 hectares du futur quartier, avec, au centre à gauche, le château Grenier et son parc (image fournie par la Commune de Bex).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En gestation depuis plusieurs années, le Plan partiel d’affectation (PPA) Le Glarey II, contesté par ailleurs par quelques riverains, est finalisé. Le projet, qui se trouve dans le secteur du Glarey, en bordure de la zone centrale de Bex, a déjà fait l’objet d’un développement partiel: Le Glarey I. Soit 15% des 6,5 hectares du périmètre total concerné. Ici ont été construites des villas à faible densité.

Le reste du projet, promis-vendu sous condition au groupe HRS, poursuit deux buts: conserver le château Grenier et son parc arborisé – l’ensemble est protégé – et densifier le vaste périmètre pour pouvoir construire des immeubles d’habitation.

Dans la zone à faible densité du Glarey II, telle qu’établie par le PPA, le nombre d’étages des futurs bâtiments sera fixé à trois. Pour la zone de moyenne densité, située au centre du futur quartier, quatre étages au maximum seront autorisés. Selon les calculs édictés par le Canton, ce sont environ 500 nouvelles âmes que la commune de Bex accueillera dans les prochaines années. Les instigateurs du projet ont également pensé aux futures têtes blondes puisqu’une école ou des locaux pour la petite enfance pourraient être construits. Enfin, une vaste zone de verdure sera conservée.

Le Conseil communal de Bex examinera et votera le projet Le Glarey II lors d’une prochaine séance. Il appartiendra du reste à l’organe délibérant de lever les oppositions encore pendantes, décision qui devra être entérinée par le Canton et qui ouvre des voies de recours. Si ce n’est pas le cas, le dossier suivra son cours avec l’enquête publique dédiée à la construction. (24 heures)

Créé: 23.11.2016, 18h30

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Pro Infirmis aide à reconnaître les artistes handicapés. Paru le 24 avril 2018
(Image: Bénédicte) Plus...