Cent nageurs se mobilisent pour prévenir plus tôt le cancer du sein

LémanL’action de sensibilisation de L’aiMant Rose, entre Saint-Gingolph et Vevey samedi, a attiré la foule. L’association lutte pour une prévention plus précoce de la maladie.

Marylise Pesenti, atteinte d’un cancer du sein, ici avec Charlie Pazos, a effectué toute la traversée Saint-Gingolph-Vevey.

Marylise Pesenti, atteinte d’un cancer du sein, ici avec Charlie Pazos, a effectué toute la traversée Saint-Gingolph-Vevey. Image: Daniel Desponts/DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Nous sommes heureux d’avoir pu attirer davantage l’attention de la population et des pouvoirs publics sur cette cause», explique Alex Oktay, bénévole. Une centaine de nageurs, encadrés par 25 bateaux, ont pris part à l’action de sensibilisation de L’aiMant Rose entre Saint-Gingolph et Vevey, samedi. Il s’agissait du projet phare de cette association née à Chardonne il y a six mois et qui lutte pour une prévention plus précoce du cancer du sein ainsi que pour son dépistage gratuit avant 50 ans.

«Les nageurs, provenant de toute la Suisse romande, ont parcouru un total cumulé de 52 kilomètres», explique Caroline Thieulin, responsable de la Traversée du Léman, en relais. Il faut relever là l’effort de la Genevoise Marylise Pesenti, atteinte d’un cancer du sein, qui a réussi l’exploit d’effectuer l’entier des 8,4 kilomètres de traversée, au nom de toutes ses sœurs de combat, dénommées les «Roses» par l’association.

Celle-ci s’engage en faveur du dépistage précoce de la maladie car elle est souvent détectée trop tard. «Elle n’est pas prise en charge avant 50 ans, alors qu’il s’agit de la première cause de mortalité chez les femmes de 40-50 ans», rappelle Caroline Thieulin. «Peu de femmes le savent, relève Elina Leimgruber, syndique de Vevey, qui a pris part à l’événement. Cette traversée rend hommage au combat quotidien des victimes de cette maladie.»

Outre des opérations de sensibilisation, L’aiMant Rose constitue aussi un fonds d’entraide avec les dons récoltés dans le but d’aider financièrement les femmes souhaitant se faire dépister avant 50 ans. (24 heures)

Créé: 21.08.2018, 19h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.