Coupé en deux, Chailly va se battre pour sa passerelle

MontreuxLe village, soutenu par la Commune de Montreux, tient à ce que le pont sur l’A9, démoli en urgence dans la nuit de lundi, soit rétabli. C’était une voie fréquentée.

De la passerelle piétonne du «Derray de la Cor», à Chailly-sur-Montreux, il ne reste plus que les travées ainsi que les secteurs latéraux, dont celui (devant) situé en amont de l’autoroute. Ces derniers vestiges du pont seront enlevés jeudi.

De la passerelle piétonne du «Derray de la Cor», à Chailly-sur-Montreux, il ne reste plus que les travées ainsi que les secteurs latéraux, dont celui (devant) situé en amont de l’autoroute. Ces derniers vestiges du pont seront enlevés jeudi. Image: CHANTAL DERVEY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour les automobilistes pendulaires de l’A9, qui passent dessous chaque jour, c’est un pont autoroutier comme un autre. Mais pour les habitants de Chailly (commune de Montreux), cette passerelle constitue un cheminement piétonnier très emprunté. Lors de sa démolition en urgence, dans la nuit de lundi à mardi, nombre de villageois ont pris conscience de l’utilité de l’ouvrage.

«Je vais passer par où maintenant?» s’interrogeait l’un d’eux. «Je me fais du souci pour ma fille qui le prenait quotidiennement pour aller prendre le bus à Chailly, renchérissait un riverain en amont. Maintenant, elle devra passer par la route cantonale passant sous le pont de l’autoroute, à 400 m de là.» Le village de Chailly se bat donc pour que l’Office fédéral des routes (Ofrou) reconstruise son pont détruit. Et la Ville de Montreux lui emboîte le pas. «C’est mon grand-père, Ernest Roch, alors aussi président de notre association villageoise, qui avait exigé la création de ce pont piétonnier en 1971, lors de la création de l’autoroute A9 qui a coupé notre village en deux, explique Samuel Roch, président de l’Association des intérêts de Chailly. Vu son utilité en ce qui concerne la mobilité douce, nous nous battrons pour le rétablir.»

«C’est mon grand-père, alors à mon poste, qui a exigé la création de ce pont piétonnier en 1971. Nous nous battrons pour le rétablir»

La passerelle du «Derray de la Cor», jouxtant la sortie d’autoroute de Montreux, avait été sérieusement «éraflée» lundi par un volumineux camion transportant une fraiseuse et conduit par un Suisse de 29 ans. Conséquence, le petit pont a pris la forme d’une vague, montrant vite des signes d’affaiblissement et laissant même apparaître son armature métallique. Au vu du risque d’effondrement de l’ouvrage, l’autoroute A9 avait été fermée dans les deux sens entre Vevey et Villeneuve pour le démolir dans la nuit de lundi à mardi. Le pont a été sectionné en trois parties et évacué par la route. Il n’en reste plus que les travées ainsi que les secteurs latéraux, dont celui surplombant la sortie d’autoroute de Montreux. Ces derniers vestiges du pont seront enlevés jeudi.

Mardi à 4h30 du matin, les deux voies de l’A9 ont été rouvertes sans aucune restriction. Municipal à Montreux, Christian Neukomm salue l’efficacité de l’intervention de l’Ofrou, rendue encore plus ardue par l’endommagement d’une conduite de gaz longeant la passerelle qu’il a fallu sécuriser: «La rapidité des travaux nous a permis d’éviter plusieurs jours de bouchons sur notre commune.» Mais l’élu se fait ensuite plus ferme: «Nous demanderons à l’Office fédéral des routes de reconstruire cet ouvrage effectivement important pour la mobilité douce. Dans notre commune très pentue, nous prônons partout la création de voies transversales pour favoriser ce mode de transport.» Du côté de l’Ofrou, la reconstruction de la passerelle ne constitue toutefois pas encore une certitude: «Une reconstruction prendra de toute façon plusieurs années, explique Olivier Floc’hic, porte-parole de l’Ofrou. Il s’agit d’abord d’effectuer une étude des besoins, du redimensionnement de l’ouvrage, avec une mise à l’enquête en sus. Nous ne sommes plus là dans une logique d’entretien, mais d’aménagement.»

Route Gourmande amputée

À entendre les riverains, pas besoin d’une étude: les besoins sont avérés. «Cette passerelle servait aux écoliers, mais aussi aux cyclistes et à beaucoup de piétons», relève Denis Golaz. Elle aurait dû aussi servir à la prochaine Route Gourmande de Montreux et son millier de participants. «L’itinéraire sera modifié, explique Olivier Wälchli, président. Il faudra passer par la route pour accéder à la dernière étape.»

La passerelle avait déjà été heurtée par un camion il y a près d’un an. Depuis, elle était sous surveillance. «Mais elle ne présentait alors pas de danger, précise Olivier Floc’hic. D’une hauteur de 4,51 m, elle n’était pas plus basse que les autres passerelles autoroutières, dont la norme est fixée à 4,50 m. Cette collision n’est donc pas due à l’infrastructure.» L’enquête de police déterminera les responsabilités. Le coût des travaux, estimés à «plusieurs centaines de milliers de francs», est, provisoirement, pris en charge par la Confédération. Rare, ce genre d’accident était déjà survenu sur l’autoroute entre Nyon et Coppet, ainsi qu’à Vaulruz (FR).

Créé: 28.08.2019, 10h31

Articles en relation

La passerelle au-dessus de l'A9 a été démolie de nuit

Fait divers Un accident a nécessité la fermeture de l'autoroute entre Vevey et Montreux, mais le trafic a pu reprendre tôt mardi matin. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...