Epopée cinq étoiles pour le Croûtion

Les histrions chablaisiens s’offrent une rame historique des TPC et embarquent sur les traces de César Ritz, tout l’été.

Après la fusée d'Objectif Mars, les tacots des Brigades du Tigre, le lac de Monte Cristo, c'est cette fois un train qui occupe une bonne part du décor et servira de fil rouge au nouveau spectacle du Croûtion.

Après la fusée d'Objectif Mars, les tacots des Brigades du Tigre, le lac de Monte Cristo, c'est cette fois un train qui occupe une bonne part du décor et servira de fil rouge au nouveau spectacle du Croûtion. Image: LDD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Peu de gens savent qu’il est Valaisan. Et beaucoup de francophones ignorent que c’est l’un des rares personnages dont le nom est devenu un adjectif: en anglais, «ritzy» signifie chic», révèle Olivier Duperrex, directeur du Théâtre du Croûtion. Avant de bâtir son vaste empire, César Ritz a effectué son apprentissage à l’hôtel de la Poste à Brigue, «où son maître lui disait qu’il ne ferait jamais un vrai maître d’hôtel».

Rame historique sur scène

Un homme têtu, bosseur, fonceur, visionnaire («Il fut le premier à installer l’eau chaude dans les chambres de ses hôtels»), un peu cinglé… Bref, taillé pour la troupe chablaisienne qui lui consacre son 19e spectacle estival, à découvrir dès vendredi au Bouveret et intitulée César Ritz Palace: la folle histoire du roi de l’hôtellerie. Le texte est signé Frédéric Mudry, les musiques Pascal Rinaldi et la mise en scène Olivier Duperrex. Pour suivre au plus près l’épopée du roi des hôteliers et hôtelier des rois et pour faire honneur à l’esprit de démesure qui caractérise les créations du Croûtion, une rame historique des TPC – «qui aurait pu circuler à l’époque où César Ritz a quitté la Suisse» – et ses rails ont été installés sur scène. C’est le cadeau de départ empoisonné de l’ancien directeur des TPC à son successeur. «Débrouille-toi pour trouver un train pour Duperrex, qu’il arrête de nous embêter!» rigole le metteur en scène. A bord du convoi, on voyagera vers Brigue puis Sion et les petits hôtels parisiens où Ritz gravit lentement les échelons. Tout ça pour finir dans les coulisses du Ritz, à Paris.

«L’histoire de César Ritz est très riche; l’écrire et la mettre en scène constituaient un pari ambitieux.» Ce n’est généralement pas ce qui effraie Olivier Duperrex et sa troupe. (24 heures)

Créé: 05.07.2017, 18h16

César Ritz



César Ritz: la folle histoire du roi de l'hôtellerie.

Du 7 juillet au 12 août au Bouveret. les jeudis, vendredis, samedis à 20h30, le dimanche 9 juillet à 15h00.

Informations détallées sur le site du Croûtion


Réservations ici

Articles en relation

Au Bouveret, le Croûtion pose ses planches dans la vigne

Spectacle La prochaine création de la troupe du Croûtion prendra des accents pédagogiques autour du cycle du raisin. Plus...

Le Croûtion s’invente toujours une impulsion pour rebondir

Théâtre Depuis 1999, la troupe parvient à se renouveler en permanence. Seul son succès demeure constant. Plus...

Olivier Lejeune tiendra la barre du Croûtion

Théâtre Le comédien français signera le texte de la prochaine pièce estival de la troupe chablaisienne, «La Croisière s’éclate». Plus...

Les Valaisans s'envolent pour Mars

Spectacle Le théâtre du Croûtion présente son nouveau spectacle d'été au Bouveret. «Objectif Mars, Valais 2014» se jouera du 11 juillet au 16 août. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.