L’extrême gauche appelle la Muni à démissionner

VeveyPour Décroissance-Alternatives, de nouvelles élections sont la seule solution pour sortir de l’impasse actuelle.

Au nom du parti Décroissance-Alternatives, Yvan Luccarini appelle les municipaux élus de Vevey à démissionner pour favoriser des élections anticipées, «la seule porte de sortie» de la crise actuelle.

Au nom du parti Décroissance-Alternatives, Yvan Luccarini appelle les municipaux élus de Vevey à démissionner pour favoriser des élections anticipées, «la seule porte de sortie» de la crise actuelle. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Dans la mesure où elle entraînerait obligatoirement une élection partielle et sachant qu’ils pourraient être candidats à leur réélection, Madame la syndique Élina Leimgruber et Monsieur le municipal Étienne Rivier ne pensent-ils pas que leur démission serait un acte honorable et utile, source de renouveau et de retour au calme pour notre commune?» Dans une interpellation déposée jeudi au Conseil communal, le groupe Décroissance-Alternatives met la pression sur les deux derniers municipaux élus encore en poste à Vevey, après la suspension de Lionel Girardin (PS) en juin et de Michel Agnant et Jérôme Christen (Vevey Libre) en décembre.

Les deux Vevey Libre se sont déclarés favorables à l’idée d’une démission coordonnée. Élina Leimgruber et Étienne Rivier restent au contraire sur leur ligne. «L’idée d’une démission est encore moins d’actualité depuis la nomination par le Conseil d’État de deux personnes pour nous épauler (ndlr: Michel Renaud et Jacques Ansermet), une décision qui montre qu’il nous fait confiance, analyse la syndique. Cela ne ferait pas sens que nous devions assumer les faits potentiellement illicites commis par certains de nos collègues.»

Pour l’auteur du texte, Yvan Luccarini, il s’agit au contraire de «la seule porte de sortie». «La situation actuelle pose un très sérieux problème de démocratie avec deux municipaux nommés ne bénéficiant ni de la représentativité ni de la légitimité nécessaire à la bonne conduite de leur mandat. Une situation que l’on peut craindre de voir perdurer jusqu’aux prochaines élections de 2021. C’est inacceptable.» Et que répond-il à ceux qui ne manqueront pas de prétendre qu’il prépare la voie à sa propre élection, celle qu’il a manquée de peu en 2016? Faux, assure-t-il. Sans exclure d’être candidat cas échéant.

Décroissance-Alternatives juge tout aussi regrettable «la concentration du pouvoir entre les mains de deux personnes», soit celles d’Étienne Rivier et d’Élina Leim-gruber, forts de la voix prépondérante de la syndique. «On se retrouve avec une cheffe du village!» lance Yvan Luccarini. La situation actuelle n’est pas idéale, admet la principale visée, «mais elle est temporaire et nous espérons que la justice parviendra vite à une conclusion dans le cadre de ses enquêtes».

En cas de refus d’une démission en bloc, Décroissance-Alternatives propose un plan B: une mise sous régie de la Commune demandée par la Municipalité actuelle. «Après une analyse de la situation, l’autorité provisoire arriverait probablement à la conclusion que la sortie de la crise passe par l’élection d’une nouvelle Municipalité.» Pour la syndique, «il s’agirait d’une grave erreur et d’un formidable aveu d’impuissance». «La mise sous régie cumulerait tous les défauts: perte d’autonomie et nomination d’un administrateur qui ne serait assurément pas veveysan. En revanche, si le Conseil d’État considère que c’est la seule solution, il a le droit de l’imposer.»

(24 heures)

Créé: 03.02.2019, 17h47

Articles en relation

Les citoyens de Vevey et le Conseil d’État veulent une résolution de crise rapide

Crise politique À quand une Municipalité à deux élus? Le Conseil a demandé la suspension de Michel Agnant et Jérôme Christen. Plus...

500 fois non à la suspension des Vevey Libre

Vevey Le citoyen à l’origine de la pétition a écrit à Béatrice Métraux pour l’interroger sur le bien-fondé de la mise à pied de Jérôme Christen et Michel Agnant. Plus...

Le sauveur de Bassins à la rescousse de Vevey

Crise Le Conseil d’État a nommé l’ancien député PLR Jacques Ansermet pour remplacer Jérôme Christen et Michel Agnant ad interim. Plus...

Christen et Agnant excluent de démissionner

Vevey Les deux municipaux suspendus par le Conseil d’Etat renoncent à faire recours, estimant être des lanceurs d’alerte. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.