L’heure de vérité sonne pour le prolongement du bus vers l’hôpital

Haut-LacLes partis politiques se positionnent avant le délicat débat de jeudi à Villeneuve.

Le terminus de la ligne 201 des VMCV. D'ici l'été 2019, le tracé sera prolongé jusqu'à l'hôpital de Rennaz.

Le terminus de la ligne 201 des VMCV. D'ici l'été 2019, le tracé sera prolongé jusqu'à l'hôpital de Rennaz. Image: Chantal Dervey/Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En décembre dernier, la conseillère d’État Nuria Gorrite avait été très claire devant le Grand Conseil: «Dans le cas d’un refus du préavis communal, il y aurait un plan B. Soit un autre tracé, qui emprunterait la route cantonale.» La ministre répondait au député villeneuvois et président du Conseil communal Aurélien Clerc, qui voulait connaître l’alternative envisagée si le parlement du bourg du Haut-Lac venait à écarter le financement de la part communale des travaux de réfection de la rue des Remparts. Cet axe a été choisi pour prolonger la ligne de bus 201 des VMCV jusqu’à l’hôpital de Rennaz, actuellement en construction. Le complexe valdo-valaisan ouvrira à l’été 2019.

Le Conseil communal de Villeneuve se prononce ce jeudi. Pas sur le montant de 1 million de francs engagé par le Canton, mais sur celui incombant à Villeneuve, à savoir 840 000 francs. L’addition des sommes doit conduire à la nécessaire réfection de la chaussée et des trottoirs ainsi que la signalisation dans l’optique du passage du bus. La Municipalité a saisi l’opportunité pour demander aux élus 2 millions de francs supplémentaires. En jeu, d’importants travaux à réaliser: éclairage public, eau potable, évacuation des eaux.

Chacune des cinq formations s’est réunie en groupe lundi soir pour se prépositionner sur le dossier. «Nous allons accepter majoritairement l’ensemble du projet, annonce Robert Conrad pour le PS. Certains vont sans doute s’abstenir. Nous estimons que la réfection de la rue des Remparts est nécessaire, plus que le tracé du bus.»

Les Verts devraient aussi soutenir le projet qui ne fait pour autant pas l’unanimité dans leurs rangs. «L’offre des transports publics est forcément un plus pour les habitants. Nous considérons que faire passer par la rue des Remparts n'est pas une solution parfaite à cause de l'absence de pistes cyclables. Nous avons aussi des interrogations quant à la sécurité des piétons et des cyclistes. Nous espérons que des mesures de pacification du transit – réduction de la vitesse, chicanes, feux de signalisation – pourront être rajoutées», détaille Léonard Studer.

Pas d’équivoque au PDC. «Nous allons voter oui. Faire passer le bus par la route du Lac, souvent engorgée, créerait des bouchons supplémentaires, avec une échappatoire malvenue sur la rue des Remparts. Autant prolonger la ligne ici. Cela permettra de surcroît de mieux desservir la population des quartiers est et nord de la commune», résume Alexandre Lachat.

L'UDC s'oppose

L’UDC rappelle, par la voix de sa présidente, Brigitte Delugin, «être depuis le début contre un passage à l’aller comme au retour par les Remparts. L’éventualité d’une boucle avec aller jusqu’à l’hôpital par la route cantonale et retour par la rue des Remparts, à la limite.» En séance, le parti a décidé de refuser le projet par sept voix, deux se sont abstenus.

Le PLR, enfin, a longtemps discuté. «Une forte majorité du groupe a finalement décidé de soutenir la réfection de la rue. Avec la conviction que ce réaménagement, selon le financement proposé, correspond à la meilleure solution pour l’ensemble des Villeneuvois», relaie Pascal Foschia. Néanmoins les libéraux-radicaux ouvrent une porte: «Il serait souhaitable que la population soit impliquée dans la validation de ce dossier» ( lire ci-contre). (24 heures)

Créé: 31.01.2018, 10h21

La voie du référendum?

S’il fait part d’une prise de position majoritaire en faveur du projet, le PLR se réserve la possibilité de demander au Conseil communal d’accompagner son acceptation par un référendum spontané. «C’est en effet une éventualité, mais ça dépendra des arguments développés, y compris par les autres partis politiques, ainsi que de l’ampleur de l’acceptation par le plénum. Il est trop tôt dès lors d’affirmer qu’il sera demandé jeudi soir», déclare le conseiller communal PLR Nicolas Riesen. «S’il était lancé, l’UDC l’appuierait», annonce Brigitte Delugin.

D’autres rumeurs courent en ville en faveur d’un référendum, populaire celui-ci, qui aurait pour base une pétition (notre édition du 13 janvier). Remise ces jours aux autorités, elle a récolté pas moins de 650 paraphes, manuscrits comme électroniques. «Notre vœu est d’empêcher le passage de la ligne de trolleybus par la rue des Remparts et de le reporter sur la route cantonale. Mais encore de renoncer aux travaux qui, selon nous, n’ont pas de caractère urgent en regard d’autres projets villeneuvois», résume Dominique Paccard, ancien élu et membre du comité pétitionnaire.

Articles en relation

Une pétition veut dévier le bus vers la route du lac

Villeneuve La fronde se poursuit pour éviter de prolonger la ligne 201 des VMCV de la rue des Remparts au futur hôpital de Rennaz. Plus...

La rue des Remparts de Villeneuve prochainement refaite

Infrastructures L’artère qui sillonne une partie du bourg accueillera les bus de ville, dont la ligne sera prolongée jusqu’à l’hôpital régional, à Rennaz. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.