La Viticole de Villeneuve rafle les Lauriers de platine

VinsLe 2e «meilleur» chasselas Terravin est aussi élevé dans le Chablais vaudois

Ulrich Kunzli, président de la Viticole de Villeneuve, et Frédéric Pernet, oenologue chez Badoux Vins.

Ulrich Kunzli, président de la Viticole de Villeneuve, et Frédéric Pernet, oenologue chez Badoux Vins. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après les vendanges, Villeneuve récolte une brante de bonnes nouvelles. Le Canton vient d’annoncer l’éradication de la flavescence dorée – maladie de quarantaine de la vigne – de ses coteaux, et la localité vigneronne du bout du lac voit décerner les Lauriers de platine au Chablais AOC Villeneuve Grand Cru de sa Viticole. Un autre Chablais AOC arrive en deuxième place: l’Yvorne Le Chardon de Jean-François Morel, vigneron à Chardonne. Un La Côte et un Lavaux se placent en 3e et 4e places, dans ce concours qui départage, lors d’une dégustation (sélection à l’aveugle) par un jury de professionnels, les 16 «meilleurs» chasselas (sur 753) ayant obtenu le Label Or Terravin.

Le Grand Cru victorieux, d’un bel arôme et d’une grande fraîcheur, est élevé à la Viticole de Villeneuve par Badoux Vins depuis deux millésimes. La caviste Caroline Perotti veille sur les cuves, l’œnologue Frédéric Pernet supervise la vinification. Président de la Viticole de Villeneuve, Ulrich Künzli jubile: «Nous venons de nous débarrasser de la flavescence dorée et nous sommes Lauriers de platine: c’est du pur bonheur!» Le Chardon d’Yvorne, qui allie subtilement minéralité, fruit et fleur, est produit par la famille Morel, établie à Chardonne (Lavaux).

La Côte aussi sur le podium

La consécration des deux vins chablaisiens rend aussi hommage au fondateur du label de qualité des vins vaudois, Robert Isoz. C’est lui qui fait adopter, en 1962, un règlement instituant une marque de contrôle de l’origine et de la qualité des vins d’Yvorne, qui prend le nom de Terravin. Ce premier label s’applique ensuite à l’ensemble du vignoble vaudois, avant d’être repris par la Fédération vaudoise des vignerons.

En 3e position, le La Côte AOC élevé sur lies de Christian Dupuis est gouleyant. L’Épesses (Lavaux AOC), Cave de l’Hôpital, de la Bourgeoisie de la Ville de Fribourg, salué pour sa «perfection» à l’apéro par les jurés, n’a rien à envier aux gagnants du jour. (24 heures)

Créé: 15.11.2018, 21h46

Articles en relation

Les Lauriers de platine Terravin priment un Aigle de Cully

Concours Le meilleur chasselas du label vaudois récompense le vin chablaisien du Domaine d’Aucrêt. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...