La Chaloupe veut devenir un port d’attache plus convivial pour ses hôtes

Collombey-MurazLa maison chablaisienne qui recueille des jeunes en difficulté a désigné le visage de ses futurs locaux.

La façade du futur bâtiment, qui se trouvera à l'entrée de Collombey, côté Ollon.

La façade du futur bâtiment, qui se trouvera à l'entrée de Collombey, côté Ollon.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le foyer La Chaloupe, à Collombey (VS), devrait intégrer un nouveau lieu de vie en 2017. L’association vient de désigner le projet le mieux à même d’accueillir à l’avenir une population d’une douzaine de jeunes en difficulté (une vingtaine sur une année), en provenance essentiellement des Chablais vaudois et valaisan. L’ancienne bâtisse qu’elle occupe depuis sa création en 2002 le long de la route cantonale ne correspond plus aux standards exigés pour ce foyer suivi par l’Office fédéral de la justice et le Service valaisan de la jeunesse.

A la suite d’un concours d’architectes lancé en juin, le projet «A l’abordage», dessiné par le bureau genevois Blerd Zeqiraj et Michel Nunes, vient d’être sélectionné pour concevoir les futurs locaux. «Nous avons aimé l’esprit convivial, chaleureux et lumineux de leur dossier, soulève le directeur de l’institution, Patrick Suard. Les jeunes que nous accueillons n’ont plus de chez eux, nous voulions qu’ils se sentent à la maison.»

Quatorze chambres sont ainsi dessinées (au lieu des huit actuelles) et disposées de façon à éviter un long couloir «qui rappellerait l’univers hospitalier ou carcéral.» Deux pièces seront à disposition pour les accueils d’urgence «des vraies chambres, mieux adaptées aux besoins d’enfants qui arrivent dans des situations très délicates».

Une salle de classe et un atelier figurent parmi les nouveautés, tout comme une salle de jeu et un terrain extérieur où pourront s’exprimer les besoins d’activités ludiques. Le budget doit encore être affiné, mais il oscillera entre 3 et 4 millions de francs.

Créé: 02.11.2015, 17h39

Articles en relation

Johann Schneider-Ammann observe l’aide vaudoise pour les jeunes

Formation Johann Schneider-Ammann était à Lausanne pour comprendre l’aide vaudoise aux jeunes sans formation professionnelle. Maillard veut obliger les parents à soutenir leurs enfants à l’aide sociale Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...