La halle Inox de Vevey écope d’une salve d’oppositions

UrbanismeLe propriétaire veut abandonner une zone d’exposition, en partie publique, pour y créer une surface administrative.

La halle Inox en restauration (images d'archives, novembre 2018).

La halle Inox en restauration (images d'archives, novembre 2018). Image: Florian Cella - Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un nouvel avatar vient de naître à la halle Inox, dernier vestige des Ateliers de constructions mécaniques de Vevey, avec des oppositions à un projet complémentaire. Situé derrière la gare, le bâtiment historique a été réhabilité par son propriétaire, Patrick Delarive SA, pour 15 millions de francs. Le monument a été transformé en lofts de luxe, restaurant haut de gamme, zone d’exposition en partie publique et accès au public à la partie historique préservée: charpente métallique et pont de chargement roulant qui culminent à 16 m de haut.

La mue de la halle s’est accompagnée, depuis 2010, de luttes acharnées entre le propriétaire-promoteur et la Commune, et de batailles devant les tribunaux; allant même jusqu’au TF en 2012, avant qu’un permis de construire ne soit octroyé.

Or voici qu’une démarche du propriétaire vise à modifier une partie du projet. Patrick Delarive a requis une consultation publique complémentaire, dans laquelle il demande l’abandon de la zone d’exposition ouverte à tous afin de transformer l’espace en surface administrative privée. Responsable opérationnel du projet, Claude Chappuis ne se cache pas derrière son petit doigt: «Nous avons bien réétudié la situation avec notre architecte (ndlr: Giovanni Pezzoli), et c’est le souci de rentabilité qui prime. Une salle d’exposition ne la garantirait pas, contrairement à des loyers réguliers. Nous n’avons pour l’heure établi aucun contact.»

Vingt-deux riverains s’opposent à ce changement, majoritairement des propriétaires résidant dans le complexe immobilier Les Moulins de la Veveyse, juste à côté. «Ce qui nous met en pétard, c’est que cette affectation est en totale contradiction avec le projet pour lequel le promoteur avait reçu l’autorisation de procéder à la rénovation du bâtiment», dit en préambule Élisabeth Jobin. «Si le permis de construire a été accordé par les autorités sous certaines conditions, ce n’est pas correct de ne pas les respecter», dit Christa Calpini.

C’est principalement la possible atteinte à l’équilibre affectation privée-affectation publique qui choque donc les voisins. «L’ouverture au public était une condition posée afin de permettre aux Veveysannes et Veveysans d’accéder à ce lieu emblématique figurant à l’inventaire du recensement architectural vaudois. Le projet adopté dédiait le rez-de-chaussée au public avec un restaurant – où, par ailleurs, on ne peut pas se poser juste pour prendre un café –, une salle d’exposition et l’accès au patio central afin d’admirer l’ossature du bâtiment et ses ponts roulants historiques», résume Élisabeth Jobin, qui remarque qu’en fin d’après-midi le bâtiment est totalement clos. «C’est normal, nous voulons le protéger car tout n’est pas fini et les accès ne sont pas tous sécurisés. Mais prochainement le patio central de plus de 200 m sera libre d’accès au public», explique Claude Chappuis.

«Il appartiendra à la Municipalité de se déterminer sous la pesée de la demande, de l’historique des décisions antérieures et du règlement communal», détaille Julien Cainne, chef du Service de l’urbanisme. «Nous respectons actuellement une pause estivale, mais nous examinerons dossier et oppositions fin août. Nous entendrons les opposants si nécessaire», ajoute la syndique, Elina Leimgruber.

La réhabilitation de la halle Inox arrive donc à bout touchant alors que le restaurant, propriété de Giovanni Pezzoli, tourne. Sur les six appartements, Patrick Delarive en a transformé trois pour lui, les réunissant en un seul logement. Claude Chappuis en possède aussi un. Un autre est en location, le dernier est proposé à la vente. Tout équipé, d’une surface de 172 m2, avec un ascenseur qui y mène directement depuis le garage, il est mis en vente au prix de 2,5 millions de francs.

Créé: 08.08.2019, 18h26

Articles en relation

A Vevey, la Halle Inox tombe les échafaudages

Vevey Le restaurant Les Ateliers a ouvert ce jeudi. Propriétaires et visites du patio public sont prévues au printemps. Plus...

La halle Inox de Vevey entame enfin sa mue

Vevey Le dernier vestige du passé industriel de la Ville accueillera un lieu d’exposition, un restaurant et six appartements. Plus...

La réhabilitation de la halle Inox repoussée

Vevey Le début des travaux de transformations du bâtiment est différé à cause d’un problème de servitude de passage sur l’entrée du futur parking. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.