La mue de l’Alimentarium fâche quelques voisins

VEVEY Les transformations prévues prochainement au Musée de l’alimentation ont généré une demi-douzaine d’oppositions.

L'Alimentarium sera transformé pour les 150 ans de Nestlé, en 2016.

L'Alimentarium sera transformé pour les 150 ans de Nestlé, en 2016. Image: CHANTAL DERVEY - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Musée de l’alimentation et véritable institution veveysanne, l’Alimentarium est promis à un lifting d’envergure. Installé sur le quai Perdonnet, le musée, fondation de Nestlé, doit faire peau neuve en 2016, à l’occasion des 150 ans de la multinationale.

Un vaste jardin entièrement dédié aux plantes comestibles devrait notamment voir le jour côté lac et le chantier est devisé à 25 millions de francs.

La première étape de cette mue prévoit la création d’une annexe dans le prolongement de la façade est du bâtiment. Celle-ci accueillera la nouvelle entrée et plusieurs installations techniques.

Le projet fait grincer des dents dans le voisinage, et au terme de l’enquête publique, une demi-douzaine de riverains ont manifesté leur opposition. «Cette extension, de design contemporain, dénaturera complètement l’ensemble architectural actuel», prédit notamment un voisin.

Plusieurs riverains avouent également craindre que l’annexe obstrue leur vue sur le lac et réduise l’ensoleillement. Les autorités veveysannes se pencheront prochainement sur ces oppositions.

(24 heures)

Créé: 02.04.2013, 11h11

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...