Le Montreux Tattoo fait une croix sur 2020

RivieraL’annulation est motivée par une collision de manifestations. Beaulieu est le plan B idéal, mais les taxes coûtent un bras.

Contraint de quitter la Riviera au moins cette année, le Montreux Tattoo espère rebondir à Lausanne.

Contraint de quitter la Riviera au moins cette année, le Montreux Tattoo espère rebondir à Lausanne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«The party is over.» Sur sa page Facebook, Philippe Aillaud met le clap de fin en anglais au Montreux Tattoo, convention qui a réuni quelque 160 tatoueurs et 10'000 personnes au 2m2c (Centre de Congrès) de Montreux depuis 2015. Après cinq éditions, lui et son compère Grégoire Laurent ont pris cette décision «à contrecœur» à la suite d’une succession de déconvenues. Tout du moins pour 2020.

Premier écueil, la saturation du calendrier. Le Montreux Tattoo, prévu traditionnellement l'avant-dernier week-end de septembre (soit une semaine avant la convention de Londres, pour attirer les tatoueurs asiatiques en tournée européenne), aurait dû se dérouler en même temps que le Montreux Acrobaties (le week-end des 19 et 20 septembre).

«Cela veut dire une quarantaine d’animations et plusieurs dizaines de milliers de personnes dispersées en ville, des accès bouchés, nous offrant une manifestation payante et eux non: ça faisait une trop grosse concurrence, explique Philippe Aillaud, cofondateur et co-organisateur de Montreux Tattoo. Nous pouvions occuper le 2m2c, où nous avons toujours été très bien accueillis et avec qui c’est un plaisir de travailler, mais ça compliquait trop les choses.»

Les deux compères ont bien pensé à déplacer au week-end suivant, mais là ce sont les championnats du monde de cyclisme à Aigle qui posent problème: «Tous les hôtels seront pleins jusqu'à Montreux. Or nous devons loger nos tatoueurs qui viennent de loin, reprend Philippe Aillaud. Sans compter les incertitudes liées aux travaux prévus au 2m2c, qui ne nous permettent pas de fiabiliser nos sponsors. Au final, cela faisait un peu trop d’épées de Damoclès au-dessus de la tête et nous avons préféré renoncer. Le risque financier était trop grand.»

Direction Lausanne?

Le plan B se nomme Palais de Beaulieu. C’est même le seul qui puisse proposer les 5000 m2 équipés nécessaires pour un événement comme le futur ex-Montreux Tattoo. «Nous sommes en discussion, mais il y a d’autres contraintes, selon Grégoire Laurent, autre co-organisateur. En premier lieu, la taxe lausannoise sur les divertissements –j’ai envie de dire la taxe contre les divertissements!– de 14%.»

La course contre la montre pour trouver des sponsors et des solutions en tout genre a donc commencé. «On peut monter cet événement en quatre mois, même s’il ne s’agit pas d’un déplacement de l’événement de Montreux, mais bien d’en créer un nouveau. Pour cela, il faut que nous soyons fixés d’ici à fin mai. Notamment pour prévenir les tatoueurs exposants.» L’avenir proche ou lointain reste donc incertain. 2020 sera-t-elle une année de transition avant un retour à Montreux? Philippe Aillaud n’en sait rien: «Tout est ouvert. Aller à Lausanne et revenir à Montreux, rester à Lausanne, voire ni l’un ni l’autre...»

Créé: 21.01.2020, 16h30

Articles en relation

Le tatouage s’encre à Montreux

Festival Déjà la 4e édition du Tatoo Convention, ce week-end. Au menu: expo, démo, pin-up, musique et rigolade. Plus...

Comment Instagram est devenu le réseau business des tatoueurs

Genève Alors que la 22e Convention de tatouage de Genève se tient ce week-end, coup de projecteur sur les pratiques du milieu. Plus...

Cinq conseils pour réussir son tatouage

Vous voulez être sûr de ne pas rater votre tattoo? Deux professionnels chevronnés mettent le doigt sur quelques points dont il vaut mieux tenir compte avant de se faire encrer. Plus...

[VIDÉO] Couvrez ce tatouage que je ne saurais voir!

Art corporel Dissimuler un motif raté ou un vieux dessin que les années n’ont pas épargné. Zoom sur une pratique en pleine expansion: le cover. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.