Le nouvel hôpital de Rennaz est-il trop loin pour les médecins des urgences?

SantéLa Tour-de-Peilz s’inquiète de voir déménager le SMUR à Rennaz. Le Canton et l’Hôpital se veulent rassurants.

Mobilisés dans les cas graves, les médecins du SMUR sont rattachés aux urgences des hôpitaux de Vevey et Monthey (VS).

Mobilisés dans les cas graves, les médecins du SMUR sont rattachés aux urgences des hôpitaux de Vevey et Monthey (VS). Image: CHANTAL DERVEY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À quelques jours de l’ouverture de l’Hôpital Riviera-Chablais, à Rennaz, et donc de la concentration des services hospitaliers de l’Est vaudois, tout le monde n’est pas rassuré. Dernière inquiétude en date: le temps d’intervention des SMUR (Services médicaux d’urgence et de réanimation), actuellement basés à Vevey et à Monthey (VS). Est-ce que leur déménagement présente un risque pour les patients, notamment lors d’un arrêt cardiaque?

La Municipalité de La Tour-de-Peilz a adressé un courrier avec cette question au Conseil d’État, comme celles de Vevey et d’Ollon, notamment. L’État et l’Hôpital Riviera-Chablais se veulent rassurants: «Le déménagement des SMUR à Rennaz n’aura pas d’impact significatif sur la prise en charge des patients», explique Olivier Linder, chef de la Direction hôpitaux et pré-hospitalier au sein du Département cantonal de la santé. «Ce sont les premiers gestes des ambulanciers qui sauvent une personne. La présence du SMUR signifie qu’un cas est certes plus grave, mais pas forcément plus urgent.»

Les ambulances restent

Il faut distinguer les ambulances, qui interviennent en moins de quinze minutes dans 90% des cas, et le SMUR. Le SMUR, c’est un médecin (et non pas un ambulancier) rattaché aux urgences d’un hôpital (lire encadré). Les bases d’ambulances, à Vevey et Aigle, ne bougeront d’ailleurs pas et leurs temps d’intervention resteront identiques à aujourd’hui.

À La Tour-de-Peilz, certains imaginent une antenne locale du SMUR. Impossible, selon le Canton et l’Hôpital, car un tel service a besoin d’un certain volume d’activité. «Le SMUR est mobilisé dans 10 à 15% des interventions en renfort aux ambulanciers, ajoute Olivier Linder. Dans un tiers des cas, sa présence n’était au final pas obligatoire. Celui de Vevey, par exemple, sort en moyenne trois fois par vingt-quatre heures.»

Pour Taraneh Aminian, municipale socialiste de La Tour-de-Peilz, la lettre au Conseil d’État est un appel au dialogue. «C’est surtout au manque de communication que nous voulons remédier, explique-t-elle. Comment s’assurer que le SMUR parviendra à temps lorsqu’il y a beaucoup de trafic sur l’autoroute, comme c’est notamment le cas les vendredis et les dimanches soir?»

Là aussi, État et Hôpital sont confiants: le SMUR est équipé de feux bleus et ses voitures sont prioritaires dans le trafic. «En parallèle, les SMUR des régions voisines vont être réorganisés et renforcés, souligne Patricia Claivaz, porte-parole de l’Hôpital Riviera-Chablais. En cas de besoin, celui de Martigny interviendra davantage dans le Chablais et celui de Lausanne davantage en direction de la Riviera.» Les patients iront de toute façon à Rennaz, car c’est une ambulance qui les y conduira.

Et les ambulances à Aigle?

Les questions que pose la réorganisation des urgences pré-hospitalières sont différentes d’une commune à l’autre. La Municipalité d’Aigle, par exemple, ne s’inquiète pas pour le SMUR, mais s’interroge concernant les ambulances.

«Nous menons actuellement des réflexions sur l’avenir de notre base d’ambulances, explique le municipal indépendant Jean-Luc Duroux. Aujourd’hui, cette base se trouve sur le site de l’Hôpital d’Aigle. Elle va y rester provisoirement. Mais comme le site de l’hôpital doit accueillir le futur gymnase, nous devrons trouver un autre emplacement pour les ambulances.»

Créé: 19.10.2019, 16h01

L’antenne de Martigny totalement opérationnelle

Avec l’ouverture du Centre hospitalier de Rennaz, les SMUR du Valais adoptent une nouvelle configuration. Le Conseil d’État valaisan l’a annoncé vendredi.

Concrètement, l’antenne de Monthey fermera ses portes pour être transférée à Rennaz et fusionner avec celle de Vevey. Quant au SMUR de Martigny, l’un des trois restants en Valais avec Viège et Sion, il rouvrira 24 h/24 dès le 1er novembre, après une activité réduite durant quatre mois. Pour cause: une pénurie de médecins. «Une organisation plus transversale entre les urgences et le SMUR a permis de remédier à ce problème», explique Victor Fournier, chef du Service valaisan de la santé publique.

La zone d’intervention du SMUR de Martigny inclura désormais le Chablais valaisan et une partie des communes du Chablais vaudois (Lavey-Morcles, Bex, Ollon et Gryon).

Urgences: Quand le SMUR intervient-il?

Le SMUR (Service mobile d’urgence et de réanimation), ce n’est pas une ambulance. C’est un médecin motorisé, qui intervient dans les cas les plus graves, pour effectuer des soins ou prodiguer des médicaments pour lesquels les ambulanciers ne sont pas habilités.

Le SMUR intervient entre autres lors des arrêts cardiorespiratoires, des douleurs thoraciques, des difficultés respiratoires, des convulsions, etc. Quant aux médicaments qui lui sont réservés, on trouve par exemple les anticoagulants, les bêtabloquants, etc.

Contrairement aux ambulances, les SMUR sont directement rattachés aux urgences d’un hôpital et dépendent de la Direction générale de la santé.

Articles en relation

L’Espace Santé Rennaz, véritable campus pour une médecine globale

Santé Le pendant para-hospitalier de l’HRC a été inauguré vendredi. Il regroupe plus de 20 disciplines sanitaires. Plus...

L’Hôpital Riviera-Chablais à l’heure de la célébration

Santé L’inauguration de l’hôpital s’est déroulée ce jeudi à Rennaz durant deux heures devant un parterre de 500 invités. Une partie officielle divertissante en forme de catharsis, mais parfois grinçante. Plus...

«On peut espérer économiser 10 millions par an»

Interview Rebecca Ruiz, cheffe du Département de la santé et de l'action sociale, évoque les surcoûts engendrés lors de la construction de l'hôpital de Rennaz et les défis démographiques qui l'attendent. Plus...

Les ambulances resteront au plus près des habitants de l’Est vaudois

Santé Le futur hôpital de Rennaz ne regroupera pas sur son site les services ambulanciers. Les bases régionales actuelles seront maintenues. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.