Le projet immobilier aux Grands Prés redémarre

MontreuxLa création de onze bâtiments à Baugy est remise à l’enquête. Les riverains ont demandé des modifications pour deux chemins.

Le tracé du chemin des Leppes (ici avec des voitures parquées) sera modifié et sinuera entre les immeubles en projet.

Le tracé du chemin des Leppes (ici avec des voitures parquées) sera modifié et sinuera entre les immeubles en projet. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

S’il est un projet de création de logements qui est attendu à Montreux, c’est celui-ci. Prévue sur la plus grande parcelle d’un seul tenant encore disponible dans la commune, la construction de onze bâtiments abritant plus de 200 logements pour 440 habitants, aux Grands Prés à Baugy, est relancée. Bloqué durant un an, le projet, qui a subi deux modifications à la demande des riverains, vient d’être soumis à une mise à l’enquête complémentaire. «Ces deux corrections ont été apportées à la suite de la séance publique que nous avons mise sur pied il y a plus d’un an, précise Christian Neukomm, municipal. Elles ont néanmoins très peu d’impact sur le projet initial.»

La première modification prévoit d’intégrer le chemin des Crêtes au futur giratoire qui sera créé à Baugy. Ce qui n’était pas prévu dans la première mouture du projet. Or, actuellement, ce chemin est accessible, depuis la route de Chailly, uniquement pour les véhicules en provenance du giratoire de la Saussaz. Les usagers de la route arrivant de Clarens sont contraints d’aller tourner à ce même giratoire, de redescendre ensuite la route de Chailly pour entrer sur le chemin des Crêtes. Cela à moins qu’ils ne décident de passer par les Bosquets-de-Julie.

La deuxième correction modifie l’actuel tracé du chemin des Leppes, lequel sera rendu plus sinueux et zigzaguera entre les immeubles en projet. «Initialement, il était envisagé de le préserver dans son assiette actuelle en le faisant passer sous les immeubles projetés, explique Jean-Lou Barraud, chef du Service de l’urbanisme. Mais cette option a été jugée trop dangereuse par les riverains. Conséquence, nous devons aussi légèrement modifier l’implantation prévue des bâtiments.»

Des loyers abordables

Si cette nouvelle procédure se déroule sans heurt, les travaux devraient être entamés dans le courant de 2018 et les logements mis à disposition en 2020. «Mais ils pourraient déjà être proposés avant, en fonction de l’avancement des travaux», glisse Christian Neukomm.

Si le projet est très attendu, c’est aussi parce qu’il est situé à un endroit stratégique, sur l’axe d’entrée de l’agglomération montreusienne entre Chailly et Clarens. Longtemps pressenti pour accueillir l’hôpital unique Riviera-Chablais, désormais en construction à Rennaz, le site de 2,5 hectares des Grands Prés, propriété communale, accueillera finalement un quartier d’habitation «modèle» avec une forte dimension communautaire et des buts écologiques. Coût estimé: 60 millions. Il sera érigé selon les lignes directrices du projet lauréat issu du concours international d’architecture mis sur pied il y a six ans. Il comprendra trois bâtiments de trois niveaux et huit de quatre étages, qui abriteront en partie des appartements à loyers abordables. Le concours avait réuni trente architectes de dix-sept nationalités et désigné vainqueur le bureau italien LRA. Dont le projet a fait ensuite l’objet d’une étude de faisabilité en 2011, qui avait coûté 450 000 francs.

«L’appel formel aux investisseurs sera lancé dès que cette nouvelle procédure de mise à l’enquête sera achevée»

Près de 15% de la surface habitable sont prévus pour accueillir une grande crèche-garderie, un centre de quartier destiné notamment aux sociétés locales ainsi que des activités du secteur tertiaire. Un parking souterrain de 228 places figure aussi dans ce projet, qui sera le fruit d’un partenariat privé-public. «Nous avons choisi la forme d’un droit distinct et permanent (DDP) afin de garder la maîtrise sur ce terrain et sur le prix des loyers, confie Christian Neukomm. L’appel formel aux investisseurs, caisses de pension, entreprises générales ou autres coopératives sera lancé dès que cette nouvelle procédure de mise à l’enquête sera achevée.» (24 heures)

Créé: 10.01.2017, 19h04

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Soumise au vote populaire le 4 mars prochain, l'initiative «No Billag» vise à supprimer la redevance radio et télévision. Si tel devait être le cas, la RTS fermerait boutique, selon son directeur, publié le 22 novembre 2017
Plus...