Les géodonnées enterrent le projet de tunnel à Montreux

RivieraLes informations livrées par les smartphones sur les flux de trafic donnent de précieuses indications à la Ville pour améliorer la mobilité. Ou éviter de lancer des projets inutiles.

La construction d'un tunnel sous la Grand-Rue ne se justifie pas, sur la base des informations sur les flux de circulations livrées par les smartphones dans le cadre du projet

La construction d'un tunnel sous la Grand-Rue ne se justifie pas, sur la base des informations sur les flux de circulations livrées par les smartphones dans le cadre du projet "Smart City".

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les automobilistes ne font pas que passer à Montreux. Ils y restent. Le trafic de transit ne représente que 20% de la circulation au centre-ville. A titre comparatif, ce type de trafic s’élève à 60% à Pully, où le plus grand nombre des automobilistes traversent la cité sans s’arrêter. Ces chiffres émanent des données téléphoniques de Swisscom, passées au crible dans le cadre du projet pilote «Smart City», auquel participent les deux communes vaudoises.

A Montreux, ces géodonnées enterrent donc définitivement le projet de tunnel sous la Grand-Rue, dont la variante la plus importante - une galerie souterraine de Bon-port à Territet jusqu’au Centre de Congrès -, aurait coûté au moins 150 millions de francs. «C’était une fausse bonne idée», concède, Christian Neukomm, municipal de l’urbanisme.

Des informations en continu
Appliquées à la mobilité, ces données des smartphones permettent d’obtenir des informations en continu sur la répartition des différents types de déplacements ainsi que sur les origines et destinations des usagers. «Nous avions déjà conduit de nombreuses analyses, mais elles ont toujours été basées sur des relevés ponctuels, portant sur des périodes choisies, explique Enrico Bergonzo, chef du service des travaux. Elles ne prenaient pas en compte toutes les particularités du trafic, comme les retours de week-end, les manifestations ou autres événements influençant les flux de circulation.» Or ce sont justement ces particularités qui sont significatives pour Montreux.

Fluidifier l'hypercentre
Entamé, il y a un an, le projet Smart City donne déjà des indications précieuses à la Ville. «Elles mettent, par exemple, en évidence que l’hypercentre est ponctuellement engorgé», relève Enrico Bergonzo. Dès lors, la Municipalité étudie la création de «portes d’entrée» de la cité. Il s’agirait de feux de régulation qui retiendraient les véhicules à l’extérieur pour fluidifier le trafic dans l’hypercentre.

(24 heures)

Créé: 24.02.2017, 14h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La mort, lundi, dans l'explosion de sa voiture, de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia a provoqué une immense émotion en Europe. Le fils de la victime a accusé le gouvernement de complicité.
(Image: Bénédicte) Plus...