Miraculé, Chaussette a vécu un calvaire perdu dans les égouts

Sauvetage Chaussette, un matou aux yeux d'or, a frôlé de très près la mort après avoir erré 15 jours sans manger dans les canalisations de la Tour-de-Peilz (VD). Un petit miracle a permis de le sauver in extremis.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On dit que les chats ont sept vies. Chaussette en a, c'est sûr, une de moins aujourd'hui. Chaussette, c'est un beau matou de 7 ans, au pelage noir et aux socquettes blanches, qui revient de loin. En effet, après avoir erré plus de 2 semaines dans les canalisations de la Tour-de-Peilz sans réussir à s'échapper, l'animal a été sauvé in extremis, par sa jeune maîtresse et des policiers.

«Tout a commencé le 6 mars dernier», raconte le père de la famille Crosa et propriétaire du chat, Philippe. Chaussette, qui a l'habitude de sortir mais qui revient tous les jours manger et dormir dans l'appartement, n'est pas rentré ce soir-là. «Nous l'avons appelé jusque tard dans la soirée. En vain.»

Des télépathes à la rescousse

L'inquiétude est immense car les jours suivants, Chaussette ne réapparaît toujours pas. «Nous l'avons cherché partout», se souviennent Charlotte et Anaïs, les deux filles de la famille.

«Nous l'avons appelé dans les rues tous les jours, fouillé toutes les caves du quartier, posé des affichettes, fait la tournée des magasins du coin, appelé le vétérinaire et les refuges.» En vain. En désespoir de cause, la famille, qui y croit toujours, fait même appel à des «télépathes» qui «voient» toutes deux le matou vivant mais sous terre. «Ma femme a également rêvé de lui dans les égouts», note le père.

Mais malgré tout, toujours pas de chat en vue. Jusqu'à vendredi dernier. «Ce jour-là, j'ai reçu un SMS d'une femme du quartier qui m'explique qu'elle a vu un chat noir avec des taches blanches ressemblant à Chaussette près de la gare. J'ai aussitôt envoyé ma fille Charlotte sur place», explique le père Philippe Crosa.

Miaulements désespérés

Charlotte part alors avec une amie à la recherche de son chat. Soudain, près de la gare, un faible miaulement. Elle cerne l'origine du bruit et s'approche d'une bouche d’égout en appelant l'animal. Les miaulements se font désespérés: Chaussette a reconnu sa maîtresse et l'appelle au secours.

Paniquée, Charlotte appelle le 117 et deux policiers viennent l'aider à secourir le matou. Ils soulèvent la plaque d'égout et le découvrent au fond d'une canalisation. L'animal tente de sortir, mais n'y parvient pas en raison de sa faiblesse extrême et de ses griffes qui n’adhèrent pas au plastique des tuyaux. Heureusement après 45 minutes d'efforts, la troupe parvient à extirper Chaussette de sa fâcheuse posture.

État très critique

«Il était sale, blessé, affamé et en état d'hypothermie», raconte la jeune femme, encore émue. «Il sentait terriblement mauvais, mais je l'ai enveloppé dans mon manteau, lui ai fait des bisous et je l'ai amené immédiatement chez le vétérinaire.» L'état de Chaussette est si critique que le praticien réserve son pronostic sur sa survie.

Aujourd'hui, Chaussette, qui est passé de 5 à 3 kg dans l'aventure, reprend peu à peu du poids et se remet de ses émotions, au chaud dans son foyer, entouré de l'affection de ses maîtres. Ses pattes, à vif, font peine à voir de même que sa queue. «Mais on le soigne et il va se remettre», affirme avec soulagement la benjamine de la famille, Anaïs, en cajolant l'animal. Tous remarquent désormais que le matou cherche les câlins et le contact, tout en étant devenu plus craintif.

«Un vrai miracle»

Philippe Crosa n'en revient toujours pas: «C'est incroyable d'avoir réussi à le retrouver vivant après tout ce temps. Car Chaussette est probablement entré dans les canalisations à la faveur des travaux effectués dans le quartier. Il errait dans les tuyaux et il a survécu en buvant uniquement un peu d'eau. Il n'en avait plus pour longtemps», explique-t-il. «Il a fallu qu'une voisine nous alerte sur la présence d'un chat, qui n'était pas Chaussette, pour que j'envoie ma fille dans le bon coin et qu'elle retrouve notre matou qui se trouvait par hasard là au bon moment. C'est tout simplement un miracle!».

(nxp)

Créé: 27.03.2013, 06h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...