MobiChablais verra plus grand dès la rentrée

Transports publicsCadence des bus urbains augmentée et création d’une nouvelle ligne sont au programme.

Un bus urbain du réseau MobiChablais (ici, à la gare d'Aigle).

Un bus urbain du réseau MobiChablais (ici, à la gare d'Aigle). Image: Philippe Maeder - Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lancé en décembre dernier, MobiChablais, réseau de bus urbains et d’agglomération, passe à une deuxième phase dès le 19 août. L’offre des Transports publics du Chablais (TPC) sera augmentée. Pour rappel, onze nouvelles lignes de bus circulant chaque demi-heure dans les communes d’Aigle, Ollon, Monthey, Collombey-Muraz ont été créées. On a aussi instauré une circulation quotidienne avec des horaires étendus, ainsi qu’un service unique en Suisse: un bus à la demande sur appel. Trente chauffeurs supplémentaires ont été engagés. «Malgré différents problèmes rencontrés au début du processus, notamment des bugs sur l’application dédiée, nous sommes satisfaits du dispositif. Nous allons donc l’étendre comme prévu», déclare Grégoire Praz, directeur des TPC.

Première mesure phare de la deuxième étape, le passage de la cadence au quart d’heure du bus urbain dans les villes de l’agglomération desservies, soit Aigle, Monthey et Collombey-Muraz. De manière générale, les cadences seront augmentées sur la majeure partie du maillage d’agglomération. Les horaires seront modifiés pour y parvenir.

«Nous allons créer en outre une douzième ligne qui reliera rapidement Monthey à Aigle en passant par la zone industrielle et commerciale – environ 1400 emplois – et l’étang du Duzillet», informe Hugues Romain, chef de projet MobiChablais.

Des utilisateurs s’étaient plaints d’une certaine complexité lors des semaines suivant la mise en place de MobiChablais (projet devisé à 5,5 millions de francs), de la disposition de certains arrêts, de problèmes liés à l’application, de la ponctualité pas toujours respectée. Avec les nouveautés de la rentrée, les TPC veulent faciliter la vie des usagers. Une simplification des tracés de lignes, un horaire en temps réel sur l’application (chargée 5500 fois) ainsi qu’une amélioration de la lecture des horaires sur les différentes lignes feront partie de la phase 2. Comme lors du lancement, des assistants seront aux arrêts et dans les bus, les premiers jours, pour accompagner les clients.

Enfin, le service des arrêts desservis à la demande démarrera plus tôt dans la soirée (19h30 au lieu de 21h). «Ceci répond à un vrai besoin. Entre décembre et la fin juillet, ce sont plus de 15'000 demandes de passage qui ont été enregistrées, soit en moyenne 60 par jour», précise Grégoire Praz.

Créé: 12.08.2019, 17h14

Articles en relation

Le bus à la demande? Oui c’est possible

Chablais Le bus d’agglomération va changer la face du transport public chablaisien. Avec notamment, l’arrêt à la demande. Plus...

Les nouvelles dessertes ne font pas que des heureux

Bus Les utilisateurs sont partagés sur l’introduction des nouveaux transports urbains et d’agglomération du Chablais. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.