Recours attendus contre un projet contesté à Aigle

Immobilier Des propriétaires riverains qui viennent de voir leur opposition levée par la Municipalité vont faire appel à la justice.

Voici l'image de synthèse d'une partie du projet modifié par son promoteur. Un étage a été supprimé abaissant la structure d'environ trois mètres.

Voici l'image de synthèse d'une partie du projet modifié par son promoteur. Un étage a été supprimé abaissant la structure d'environ trois mètres. Image: CF Architecture

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’Exécutif d’Aigle vient de lever la vingtaine d’oppositions relatives aux enquêtes publiques successives menées pour la réalisation d’immeubles d’habitation. Le projet se trouve au coin de l’avenue du Chamossaire et du chemin des Payernettes. Elles ont été déposées par des propriétaires riverains qui se battent depuis deux ans et demi contre ce dessein. Avec le dépôt d’une pétition qui a réuni plus de cent paraphes. Ce projet est conduit par une société propriétaire-promotrice, FNPR à Giez, dont le représentant se trouve actuellement à l’étranger. Nous n’avons pas pu le joindre. Après démolition des immeubles existants, le complexe comprendra deux nouveaux bâtiments. Le principal devait être édifié à l’origine sur 7 niveaux avec 55 appartements à la clé, tous en location. Des échoppes sont envisagées pour des artisans, peut-être également une garderie. Le second édifice est une villa de deux grands appartements. Les édifices seront pourvus de jardins. Un parking souterrain de 47 places, ainsi que deux couverts et 12 cases en extérieur, sont projetés, de même que des places pour vélos.

Les opposants ont reçu un courrier recommandé cette semaine de la part des autorités après qu’une conciliation a échoué entre toutes les parties. La levée des oppositions conduira «très prochainement à la remise par la Municipalité du permis de construire à la propriétaire-promotrice, le projet satisfaisant au règlement des constructions de la ville d’Aigle», indique la municipale Maude Allora. Même si le plan de quartier qui intègre le projet est particulièrement ancien, datant des années cinquante. La conciliation n’a pas abouti malgré une concession du promoteur qui a modifié son projet. «Une diminution de la hauteur a été proposée et mise à l’enquête cet été», poursuit l’édile. «Nous avons supprimé un étage, abaissant au faîte la hauteur de 23,76 m à 20,80 m. On passe ainsi de 7 à 6 niveaux. Nous garderons quasi le même nombre de logements, mais avec des superficies réduites», précise Christian Ferrari, l’architecte veveysan qui a dessiné les plans.

Hauteur jugée «démesurée»
Cet effort n’a pas eu l’heur de plaire aux riverains, car la hauteur jugée «démesurée» par la majorité des opposants est depuis le début l’un des griefs les plus importants. Pour Dominique Spiess Coderey, «l’emprise demeure beaucoup trop importante, la dernière proposition n’étant clairement pas suffisante». Avec son mari, ils vont recourir «au minimum au Tribunal cantonal».

Jennifer Badoux ira plus loin. «Je me battrai jusqu’au bout, soit au Tribunal fédéral pour faire entendre mon point de vue car la diminution consentie par le promoteur est pour nous une véritable farce.» Elle avance également comme beaucoup d’autres contradicteurs que les constructions «vont défigurer le centre-ville, une insulte à notre patrimoine et au développement harmonieux suivi jusqu’à ce jour». (24 heures)

Créé: 16.11.2017, 18h39

Articles en relation

Médiation pour un projet contesté à Aigle

Urbanisme Face à la vague d’indignation soulevée par un projet immobilier, le promoteur est prêt à en discuter. Le syndic propose une médiation. Plus...

Pétition et salve d’oppositions contre un projet immobilier à Aigle

Immobilier La construction de nouveaux bâtiments, principalement d’habitations, au centre d’Aigle suscite l’émoi. Plus...

Projet immobilier à nouveau contesté à Aigle

Construction Deux bâtiments, actuellement soumis à enquête publique, sortiront de terre à l’avenue du Chamossaire. Le Théâtre Waouh n’en sera pas. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

C'est la guerre du rail entre CFF et BLS. Paru le 20 avril 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...