Rennaz met de l’ordre dans ses déchets

ChablaisTaxe forfaitaire et Molok étaient jeudi au menu du jour du Conseil général.

Un Molok avec système de carte prépayée (image d'illustration).

Un Molok avec système de carte prépayée (image d'illustration). Image: Maxime Schmid- Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’organe délibérant de Rennaz a très majoritairement décidé, jeudi soir, d’introduire une taxe forfaitaire annuelle pour le financement des déchets. Pour rappel, Rennaz, près de 830 habitants, a accepté le principe de la taxe proportionnelle au poids introduite en janvier 2005. Afin de se conformer à la loi, une commune doit compléter le principe de la taxe au poids (ou au sac) aussi par une taxe forfaitaire de base. Ainsi, les coûts totaux de la gestion des déchets seront entièrement couverts par la perception de taxes.

Le parlement renard a donc entériné à la quasi-unanimité le projet municipal. Il fixe une participation annuelle forfaitaire de 30 francs pour chacun des 640 habitants soumis à la taxe, 200 francs pour chacune des 48 entreprises installées sur le territoire communal. Il en résulte un apport financier annuel de 28'800 francs.

Dans la foulée, et sur le même thème de la gestion des déchets, les élus ont débattu jeudi soir de l’usage sur la commune des conteneurs de type Molok. La Municipalité propose d’adapter le mode de collecte. Son préavis fixe cinq conteneurs, soit un pour environ 160 à 180 habitants, sur l’ensemble de la commune.

Un système de pesage individuel sera installé sur chaque Molok. Il est donc nécessaire d’adapter les installations disponibles, notamment en remplaçant le couvercle de conteneurs déjà existants. Chaque utilisateur devra être au bénéfice d’une carte (15 francs), la première étant distribuée gratuitement. Un crédit de 53'000 francs a été alloué à la Municipalité pour mener à bien ces changements.

Les cinq Molok sont à la route de Noville (nouveau système à carte déjà effectif), celle du Marais-Rond, à la route de Praz-Derey, au chemin du Levant, enfin à la route du Vieux-Séquoia. Christophe Boillat

Créé: 13.10.2019, 18h29

Articles en relation

Duel sur les ristournes de la fameuse taxe déchets d'Yverdon

Vaud La gauche a tenté de faire rembourser les habitants non exonérés, la droite a conservé une réduction de moitié pour les seniors. Plus...

Sous les déchets, la plage des Grangettes

Pollution La fondation écologiste MART cherche des bras pour nettoyer le littoral de la réserve naturelle. Explication d’un phénomène récurrent. Plus...

«La ville de Vevey n’a jamais été aussi propre»

Déchets Le nettoyage de la cité, jour et nuit, est un succès. Si les habitants subissent des nuisances, les équipes font aussi sourire les badauds. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.