Reprise, la Veveyse, à Saint-Légier, offre la garantie d’un sans-faute

Le Coup de fourchetteEn reprenant l'enseigne des hauts de Saint-Légier, David Tarnowski perpétue sa tradition de prestige.

David Tarnowski et sa compagne Laurence Dufour.

David Tarnowski et sa compagne Laurence Dufour. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jean-Sébastien Ribette et Sahondra Verdan ont laissé l’Auberge de la Veveyse en de très bonnes mains après y avoir officié quinze ans (16 au Gault&Millau). Depuis juillet, c’est le Lyonnais David Tarnowski qui a repris les rênes de l’enseigne des hauteurs isolées de Saint-Légier, sur la route de Châtel-Saint-Denis. On se souvient de lui en patron du Montagne, à Chardonne, où il fut Découverte Gault&Millau 2009, puis restaurant romand de l’année en 2013, pointant à 17 au Gault&Millau.

Cela étant posé, on prend ses aises avec confiance dans la fraîcheur du tilleul qui surplombe la terrasse pour déguster un Chardonne ou un Yvorne en apéritif. On fait bien, le repas sera grandiose. Le Menu Veveyse (82 fr.) est la garantie d’un sans-faute. On débute par un velours de tomates sérac et concombres, style gaspacho. On poursuit avec un risotto crémeux à la courgette et saucisson de la borne (avec copeaux de truffe ou pas). Le chef s’était lassé de celui qui était un de ses grands classiques pour mieux y revenir sur l’insistance de ses clients. On comprend pourquoi. Une merveille! L’épaule d’agneau confite une nuit et sa sauce ratatouille sont un plaisir pour les yeux avant qu’on fonde (on ajoutera volontiers «littéralement») de plaisir en le dégustant. Le personnel, enjoué et plaisant, se charge à la demande d’agrémenter chaque plat d’un vin adéquat.

En vis-à-vis, on ne demande qu’à s’aligner en nombre de plats à la carte. On opte pour deux entrées tout en verdure avec une salade mêlée vinaigrette, myrtilles et légumes crus en copeaux d’une part, suivie de la tranche de pain du boulanger toastée et garnie «estivale». Le suprême de volaille poché, sauce au curry et coco, couronne le tout. Les portions sont parfaites et le dessert avec son vin liquoreux ne paraîtra pas de trop (gare toutefois au somptueux coulant au chocolat noir à 70% de cacao, glace à la fève de tonka, un bonheur un brin plus costaud, même avec son petit verre de porto).

(24 heures)

Créé: 10.08.2018, 11h40

L'adresse

Auberge de la Veveyse

Route de Châtel-Saint-Denis 212,
1806 St-Légier-La Chiésaz.

Tél. 021 943 67 60.

www.auberge-de-la-veveyse.ch

Fermé dimanche et lundi.

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...