Un centre de tri high tech verra le jour à Roche

DéchetsLe groupe Helvetia Environnement a repris mardi la gestion du site de Constantin Reycling. Il y investira 8 millions de francs. Une vingtaine d’emplois seront créés.

Thierry Vialenc, directeur de Sogetri (Helvetia Environnement), et Roger Constantin, administrateur du groupe Constantin, ont signé mardi un partenariat portant sur le développement du site de Constantin Recycling à Roche.

Thierry Vialenc, directeur de Sogetri (Helvetia Environnement), et Roger Constantin, administrateur du groupe Constantin, ont signé mardi un partenariat portant sur le développement du site de Constantin Recycling à Roche. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Stratégiquement situé et relié au rail, ce site nous permettra de réceptionner et d’expédier les matières dans d’excellentes conditions environnementales», explique Vincent Chapel, président de Helvetia Environnement. Le leader suisse de la gestion des déchets a repris mardi, via sa filiale Sogetri, la gestion de Constantin Recycling à Roche.

Il veut y créer un site industriel écologique de traitement multifilières dernier cri pour le tri et la valorisation des déchets. Ce futur écopôle sera le deuxième de ce type en Suisse romande, après l’ouverture en 2019 du Centre de tri haute performance SORTERA à Satigny (Genève). «Ce partenariat nous donne davantage de volumes à traiter à Roche, commente Roger Constantin, administrateur de Constantin Group. Pour nous, cet accord génère donc une forme d’expansion également.»

Jusqu’ici, le centre de tri de Roche, s’étendant sur une parcelle de 12 000 m2 de l’ancienne cimenterie, était exclusivement spécialisé dans la réception et le conditionnement du PET pour le compte de PET Recycling. Au total, Helvetia Environnement y investira 8 millions de francs afin de développer, en plus de celle du PET, de nouvelles filières de traitement autour de la valorisation des papiers, des cartons, des plastiques et du bois. Ces projets généreront la création d’une vingtaine d’emplois, alors que les huit collaborateurs du site seront formés aux nouveaux métiers.

«Ce rapprochement avec Constantin Recycling s’inscrit dans le développement de nos activités de tri, de recyclage et de valorisation en Suisse romande», ajoute Thierry Vialenc, directeur de Sogetri. Dans les cantons de Genève, de Fribourg et de Vaud, l’entreprise possède déjà huit centres de tri (dont ceux de Bussigny, Orbe et Tolochenaz) ainsi que plates-formes de transferts. Elle prend en charge 250 000 tonnes de déchets par année. Et se targue d’en valoriser 70%. Avec sa nouvelle implantation stratégique à Roche, Sogetri entend désormais desservir la Riviera ainsi que les Chablais vaudois et valaisan. «Roche sera à terme le site vaudois du groupe Helvetia Environnement le plus performant pour la valorisation des déchets», relève Vincent Chapel.

Selon ce dernier, ce nouveau partenariat offre encore des opportunités de synergies entre Sogetri et Transvoirie, société également présente tout près à Roche. Celle-ci collecte plusieurs milliers de tonnes de déchets ménagers, industriels, médicaux ou encore de chantier sur la Riviera et dans le Chablais.

Transvoirie est d’ailleurs entrée dans le giron de Helvetia Environnement en 2017, avec l’intégration dans le groupe de Swiss Recycling Services (SRS). Un rachat qui a propulsé Helvetia Environnement au rang de numéro 1 dans la gestion globale des déchets pour les collectivités publiques, les entreprises privées et les particuliers. (24 heures)

Créé: 01.05.2018, 20h58

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...