Un nouveau recours contre les Remparts à Villeneuve

RéférendumLes opposants au futur passage des bus par les Remparts ne désarment pas et se tournent vers la Cour constitutionnelle.

La réfection de la rue des Remparts et le futur passage du bus 201 doit se jouer ce dimanche par voie de référendum. Mais un recours pourrait reporter le vote.

La réfection de la rue des Remparts et le futur passage du bus 201 doit se jouer ce dimanche par voie de référendum. Mais un recours pourrait reporter le vote. Image: Chantal Dervey/Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A Villeneuve, le comité de citoyens formé pour s’opposer au passage des bus de la ligne 201 par la rue des Remparts, après sa réfection, remonte au créneau, alors que le vote par voie référendaire se déroulera ce dimanche.

Déboutés la semaine dernière par le Conseil d’État qui a rejeté son recours à l’encontre de la brochure explicative élaborée en vue du scrutin, les tenants du non déposent un nouveau recours contre la décision du Canton. Auprès de la Cour constitutionnelle cette fois. Des mesures provisionnelles sont requises afin de demander le report du vote de dimanche.

«Je suis étonné par ce nouveau recours, déclare Léonard Studer, membre du groupe de soutien pour le oui. La décision du Conseil d’État était pourtant claire et sans ambiguïté.»

«Notre principale critique porte sur le fait que la Municipalité n’est pas explicite, dans cette brochure, sur les coûts de la réfection de la rue des Remparts qui doit permettre le prolongement de la ligne du bus 201. La transparence est requise. L’autorité ne doit pas passer sous silence des éléments importants pour la décision des citoyens», argumente Joachim von der Lahr, un des chefs de file du non.

Selon eux, ils sont ici induits en erreur. «En effet, l’autorité ne dit pas explicitement aux citoyens que les coûts pour relier la rue des Remparts au pont sur la rivière de l’Eau Froide seront à ajouter au montant précité.»

Pour mémoire, les bus 201 doivent à l’été 2019 maximum rejoindre l’Hôpital Riviera-Chablais actuellement en construction à Rennaz. En passant donc par la rue des Remparts et le pont qui n’est pas encore finalisé.

«La communication est trompeuse»

«Pourtant, les bus ne pourront pas franchir la rivière, sans le futur pont. De plus et de l’aveu même des VMCV, la nouvelle version arquée du pont entraînera la création d’une rampe d’accès pour les bus depuis la rue des Remparts. La communication est trompeuse», poursuivent les opposants dans un communiqué.

Pas pour Léonard Studer: «Je rappelle que le vote de dimanche porte sur un tronçon de la rue des Remparts sous laquelle une réfection de nos Services industriels sera opérée. On ne vote donc pas sur les futurs travaux liés au pont sur l’Eau Froide qui fait l’objet d’une autre demande spécifique de crédit.»

Créé: 04.04.2018, 17h14

Articles en relation

Référendum: le gouvernement déboute des opposants

Villeneuve Le Conseil d'Etat a rejeté le recours présenté par des citoyens de Villeneuve. La brochure explicative satisfait aux exigences d'objectivité. Plus...

A Villeneuve, un recours pourrait reporter le référendum

Vaud Le Conseil d’État doit se déterminer avant la votation du 8 avril qui porte sur des travaux, implicitement sur le futur tracé contesté du bus 201. Plus...

Ça «s’active» pour le référendum des Remparts

Villeneuve Soutiens et opposants commencent à s’organiser pour la votation qui se déroulera le 8 avril. Plus...

La population de Villeneuve votera sur les Remparts

Politique Une majorité du Conseil communal, qui a accepté jeudi le projet de réfection de l'artère, s'est prononcée en faveur du référendum spontané. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...