Un oiseau hyper rare hiverne aux Grangettes

Animaux C'est une première hivernale et une deuxième seulement dans la réserve: la lusciniole à moustaches s'y abrite depuis quelques jours.

La lusciniole à moustaches est notamment reconnaissable par son masque sombre et son sourcil blanc.

La lusciniole à moustaches est notamment reconnaissable par son masque sombre et son sourcil blanc. Image: © Lionel Maumary/oiseaux.ch

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Attraction pour les ornithologues et autres amoureux des oiseaux, un individu très rare est réfugié depuis ces derniers jours dans la réserve naturelle des Grangettes. Il s'agit de la lusciniole à moustaches qui affiche fièrement 12cm du bec à la queue.

«C'est la première fois qu'on observe cet oiseau quasi sédentaire en hiver aux Grangettes. Et la deuxième fois seulement qu'elle y fait son apparition», annonce Lionel Maumary. L'ornithologue lausannois l'a photographiée, comme d'autres amateurs, à l'embouchure du Grand-Canal, a posté plusieurs clichés de la lusciniole sur son site. On sait qu'elle a niché pour la première fois en 1981 sur la rive sud du lac de Neuchâtel. Et qu'elle y est revenue en 2004 et 2005.

Masque sombre, sourcil blanc

De la famille des fauvettes des roseaux, elle ressemble beaucoup selon le spécialiste au phragmite des joncs, qui, lui, est un migrateur au long cours. «Quelques différences toutefois: les ailes de la lusciniole à moustaches sont plus courtes et légèrement arrondies. Elle a aussi un masque sombre autour de l'oeil avec un sourcil blanc.»

Il est difficile en règle générale de l'apercevoir, car elle reste cachée dans les roseaux. Et ne vole pas très haut. Son habitat se partage entre un lac de la frontière austro-hongroise et des rivages plus méridionaux: Camargue, Espagne, Italie. «Le lac où elle niche probablement, le Neusiedler see à 800km d'ici, a sans doute gelé à cause de l'actuelle vague de froid. De surcroît, elle n'y trouve plus d'insectes en suffisance. Elle s'est donc repliée sur les Grangettes au bord du Grand-Canal où l'eau ne gèle pas», conclut Lionel Maumary.

oiseaux.ch/birdline (24 heures)

Créé: 07.02.2019, 15h34

Articles en relation

Oiseau observé pour la première fois en Suisse romande

Ornithologie Rarissime, le pouillot de Pallas a été vu et photographié par l'ornithologue Lionel Maumary vendredi dans le val Ferret (VS). Plus...

Le plus ancien étang des Grangettes sera revitalisé

Noville Les possibilités de nidification d’oiseaux d’eau menacés, entre autres, seront améliorées. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.