Un tunnel pour ressusciter une mythique piste noire

Les DiableretsGlacier 3000 veut rouvrir la descente de Pierres Pointes grâce à une galerie de 260 m, équipée d’une surface de glisse synthétique.

Les Pierres Pointes étaient accessibles jusqu’à l’ouverture en 1999.

Les Pierres Pointes étaient accessibles jusqu’à l’ouverture en 1999. Image: LDD - PHILIPPE GALLAZ

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Une des plus belles faces des Alpes!» «De la poudreuse jusqu’aux genoux.» Aux Diablerets, la piste de Pierres Pointes évoque des souvenirs émus à de nombreux mordus de ski. Aux plus téméraires seulement, car cette descente fermée en 1999 comptait alors parmi les plus raides dans les Préalpes. Autrefois théâtre de compétitions internationales, Pierres Pointes était le terrain d’entraînement privilégié de Willy Favre, dernier Vaudois à avoir décroché une médaille olympique en ski alpin, en 1968 à Grenoble.

Cette descente mythique pourrait être à nouveau praticable dès l’hiver prochain: la société Glacier 3000 envisage le percement d’une galerie de 260 m dans la vallée du Martisberg. Cette nouvelle infrastructure, large de 2,4 m par 3 m, permettra de relier la piste rouge du Martisberg à l’ancien tracé des Pierres Pointes, sous la Cabane des Diablerets. «Les gens ne viennent pas chez nous pour prendre des remontées mécaniques, mais pour skier, souligne Bernhard Tschannen, directeur de Glacier 3000. En rouvrant les Pierres Pointes, on leur donne la possibilité de rejoindre le bas du domaine à 1546 m depuis la station d’arrivée au Scex Rouge, à 2971 m, alors qu’aujourd’hui il faut reprendre le téléphérique pour redescendre.» L’an dernier, l’exploitant des installations du glacier des Diablerets avait inauguré sa Red Run, piste qui permettait de relier d’une traite le sommet du domaine à Reusch (BE), en fond de vallée.

Cliquez ici pour agrandir

Le nouvel itinéraire s’adressera toutefois aux skieurs les plus aguerris: pour s’y aventurer, il faudra oser se lancer sur sa partie supérieure affichant une pente maximale à 86%! De quoi concurrencer le «mur» de Chavanette, aux Crosets (90%). Comment Glacier 3000 entend-elle s’y prendre pour enneiger le long souterrain prévu? «Nous ne l’enneigerons pas, répond Bernhard Tschannen. Les dimensions du tunnel sont volontairement réduites pour limiter au maximum l’impact paysager ainsi que les coûts. Elles ne permettent pas le passage d’une dameuse.» Pour le traverser, les skieurs emprunteront un tapis de glisse.

Ce projet, devisé à 2,2 millions de francs, est à l’enquête publique jusqu’au 10 mars. Sa publication n’a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux. «Sauvage et préservé» selon une internaute, l’endroit est devenu le paradis du freeride depuis sa fermeture.

Le moins d’impact possible

Bernhard Tschannen tient à rassurer: «Nous avons tenu à présenter un projet qui ait le plus petit impact possible. Nous utilisons une piste existante; aucun aménagement supplémentaire ni défrichement ne seront nécessaires.» Les amoureux de grosse neige seront choyés: «La piste sera sécurisée mais pas damée, du moins dans les premiers jours suivant les précipitations.»

La piste de Pierres Pointes avait été inaugurée en 1963. «Le 14 février», se souvient Jean-Paul Jotterand. Alors âgé de 15 ans, l’ancien directeur de Télé-Diablerets y avait participé en poussant les cabines à la station de départ. «Cette journée avait attiré un monde fou, dont beaucoup de personnes qui n’avaient aucune idée du ski. Il y a eu de très nombreux roulés-boulés ce jour-là, mais personne n’a été blessé: il était tombé une quantité astronomique de neige.»

L’endroit était desservi par des œufs identiques ou presque à ceux d’Isenau: «La principale différence est qu’on avait dû lester les cabines, ce secteur étant le «royaume du vent», ajoute Jean-Paul Jotterand. La remontée mécanique a tourné jusqu’en 1999. La mise en marche du téléphérique du Pillon avait alors condamné cette piste noire, l’une des seules des Alpes vaudoises. Le glacier en compte aujourd’hui deux autres.

(24 heures)

Créé: 22.02.2019, 20h08

Articles en relation

Le Glacier s’offre une des pistes au plus fort dénivelé en Europe

Les Diablerets Glacier 3000 a inauguré mercredi sa nouvelle Red Run. Longue de 8 km, elle relie le Scex Rouge à 2971 m à Reusch, 1300 m plus bas. Plus...

Le téléski voyagera au gré des saisons

Glacier des Diablerets Glacier 3000 met à l’enquête un remonte-pente mobile, déplaçable selon l’enneigement. Plus...

Les secrets de fabrication des «faiseurs de neige»

Alpes vaudoises Pour assurer l’ouverture des pistes durant les Fêtes, les nivoculteurs ont travaillé jour et nuit. Reportage sur les pistes des Diablerets. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.