Une invasion de vandales dévaste le jardin médiéval

DéprédationsLes incivilités menées par des «groupes d’individus» en différents points de Villeneuve irritent. La police est sur le qui-vive.

Le beau Jardin du 800e, aussi appelé jardin médiéval et créé rue des Pressoirs, a été inauguré fin 2015.

Le beau Jardin du 800e, aussi appelé jardin médiéval et créé rue des Pressoirs, a été inauguré fin 2015. Image: CHRISTIAN BRUN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Le jardin médiéval est-il devenu un endroit qui fait peur aux riverains?» a interpellé jeudi soir Thierry Perrin (PDC) à l’adresse de la Municipalité de Villeneuve lors de la séance du Conseil communal. L’élu centriste relayait en plénum une inquiétude et une irritation certaine de la part d’habitants sur Facebook.

Dans ce petit bout de verdure voulu tranquille au cœur du bourg et créé pour célébrer le 800e anniversaire de la commune, des déprédations se multiplient ces derniers temps. Selon les internautes et les élus, il y a des tables brûlées, des déchets de toute sorte et en nombre important sur le sol, des mégots de clopes jetés loin du cendrier installé à cet effet, des seringues usagées, une poignée de portail escamotée, etc.

«Des groupes d’individus font leur loi et dissuadent les riverains de se rendre au jardin»

Pour Thierry Perrin, «des groupes d’individus font leur loi et dissuadent les riverains de se rendre au jardin.» Très remonté jeudi soir, l’élu UDC Christophe Casini assure que ce problème d’incivilités généré par «des petites frappes» ne se limite pas au charmant jardin, mais se poursuit «encore dans les rues adjacentes et place de la Gare. Et tous les week-ends le bourg se transforme en piste de course. Il faut serrer la vis».

Sa collègue de parti Brigitte Delugin, qui déplore la «musique à coin», estime que les autorités doivent régler ce problème «avant que la gangrène n’atteigne le cœur.» Elle se demande par ailleurs, s’il ne faudrait pas fermer le Jardin du 800e la nuit. Devant l’urgence et le mécontentement croissant, l’exécutif a promptement réagi. Elle a exprimé sa position par la voix de son municipal de police, Dylan Karlen (UDC). «Depuis trois semaines déjà, des contrôles fréquents sont menés par la gendarmerie de Rennaz. Des assistants de sécurité publique assurent plus de présence l’après-midi. Une coordination entre notre police administrative, la gendarmerie et notre travailleur social de proximité est également mise en place.»

«Ces incivilités ne resteront pas impunies»

L’édile a aussi annoncé que les contrôles de police intensifiés le seront également «dans d’autres secteurs que celui du jardin médiéval, où des incivilités sont constatées, comme aux Narcisses. Car en effet le problème se déplace.»

Thierry Perrin aimerait que la commune aille plus loin et que la police verbalise les individus présumés. «Est-il possible de mettre en vigueur la loi sur les amendes d'ordre communales, acceptée le 29 novembre 2015 par le Grand Conseil?» Ce ne sera pas le cas pas dans l’immédiat. «Nous devrions d’abord changer notre règlement de police, tout au moins le toiletter. Mais ces incivilités ne resteront pas impunies», conclut le municipal

Créé: 19.05.2019, 11h43

Articles en relation

Huit siècles d’archives reviennent à la vie à Villeneuve

Histoire Abîmées par les ans et des conditions de stockage, les archives du bourg du Haut-Lac sont en cours de restauration Plus...

Villeneuve veut acheter la tour Bouvier

Patrimoine Le Conseil communal devra donner son aval pour l’acquisition du vestige historique. Plus...

Procès et massacres des Juifs du Chablais

1348 Les Juifs ont été accusés de vouloir faire périr la chrétienté en empoisonnant l’eau. Ceux de Villeneuve ont payé un lourd tribut Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.