Villeneuve mise sur le deux roues, et ça roule

TourismeLe bourg du Haut-Lac a installé une station de vélos en prêt-location fin mai. Succès au rendez-vous. Reportage.

Joël Corset, un des deux responsables de «Villeneuve roule».

Joël Corset, un des deux responsables de «Villeneuve roule». Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il est 9 h, Jöel Corset ouvre la station de prêt-location de vélos «Villeneuve roule». Située sur les quais, à deux pas du bourg médiéval et du débarcadère CGN, la station est en fait un grand Portakabin. Dedans, un bureau et surtout un lieu stockage pour les vélos. «J’en ai 25 à dispo, dont deux électriques. Mais encore des remorques enfants, sièges bébés, sacoches, et bien sûr des casques», détaille Joël qui installe quelques deux roues dehors.

Le Bellerin travaille sur la station villeneuvoise en alternance avec David Brand, qui vient des Ormonts. Elle fait partie du réseau «Valais roule» qui compte 14 stations, dont celle du Bouveret. Active depuis fin mai, la «succursale» vaudoise ouvre sept jours sur sept, de 9 h à 12 h et de 13 h à 18 h.

Une heure après l’ouverture, arrive Marina. Habitante de Chexbres, elle a trouvé plus pratique de rallier le bourg du Haut-Lac par le train. Pour les adeptes du quatre roues, le parking du collège proche de «Villeneuve roule» permet le stationnement gratuit quatre heures durant avec le disque. Marina a eu connaissance de l’initiative villeneuvoise «en lisant le journal». Actuellement en vacances, elle a décidé de rester en Suisse pour «profiter des charmes de la région, nager dans le lac, prendre un bateau de la CGN, aller aux concerts et faire du vélo comme aujourd’hui.»

En tête du peloton

A Villeneuve, le vélo est en libre-service durant quatre heures, Après, il faut s’acquitter d’une thune par heure supplémentaire passée sur la selle. Joël remplit le formulaire d’assurance avec Marina, encaisse le dépôt de 20 francs, montre le cadenas, règle son casque. Avant de lancer à la Chexbrisienne un chaleureux «Bonne route!»

Le responsable lui a auparavant donné un ou deux conseils quant à l’itinéraire choisi: le village du Bouveret – sur la commune de Port-Valais – via la réserve naturelle des Grangettes à Noville. Six itinéraires touristiques ont été tracés en lien avec Montreux Vevey Tourisme. «Les gens empruntent notamment celui du bourg historique, mais principalement celui pris maintenantpar Marina.» D’autres vont dans la direction inverse: la Riviera via Chillon. Comme Francine qui pédale de conserve avec ses enfants, Corentin et Océane. Le trio vit à Chermignon, village de la commune valaisanne de Crans-Montana. «C’est la deuxième fois qu’on utilise ce genre de vélos», révèle la fillette. «Le concept est sympa. On n’a pas besoin de charger les nôtres dans la voiture», poursuit la maman qui avec ses enfants a vu «un beau héron aux Grangettes». Prochaine étape Montreux, pour manger une glace.

Ce n’est pas la cohue ce mercredi matin sur «Villeneuve roule», mais ça fonctionne bien de manière générale. «Très bien même, selon le responsable de «Valais roule», Alain Glassey. Sur ce mois de juillet, la fréquentation de Villeneuve représente celle combinée de Sierre et Sion.» «Après, ça dépend de la météo et du jour de la semaine. Ce qui est sûr, c’est qu’on n’a pas eu un jour à zéro emprunt. En semaine, de 20 à 30 locations par jour, plus de quarante les samedis et dimanches. 700 sorties en deux mois», poursuit Joël.

A noter que l’on peut louer un vélo à Villeneuve et le laisser à la station du Bouveret, pour revenir en bateau ou poursuivre sa route ailleurs. Le Bouveret, Didier et Michèle en viennent sur leurs deux-roues loués et avec leur accent chantant. «Nous habitons Alès. Nous sommes en vacances au-dessus de Thonon et avons décidé d’explorer un peu la Suisse. Nous avons visité Gruyères, aujourd’hui Montreux», résume Didier. «C’est vraiment magnifique ici, On se croirait sur la Côte d’Azur. Et même en mieux», complète Michèle.

La station «Villeneuve roule» rangera ses vélos le 29 octobre. la structure sera démontée, stockée et sera, au vu du succès enregistré pour sa première, très vraisemblablement remontée sur les quais le printemps prochain. (24 heures)

Créé: 31.07.2017, 14h19

Articles en relation

Villeneuve veut devenir une marque touristique

Attractivité Une étude vient d’être menée pour mettre en valeur le potentiel touristique du bourg du Haut-Lac, trait d’union entre Riviera et Chablais. Plus...

Le débarcadère de la CGN à Villeneuve sera rénové

Projet L’intérêt est réciproque indique la Municipalité du bourg du Haut-Lac. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.