Passer au contenu principal

L'abbaye de Saint-Maurice offre un nouvel écrin à son trésor

Grâce à son nouveau parcours de visite, le monastère agaunois espère attirer quelque 30'000 visiteurs par an.

«Saint-Maurice se place enfin sur la carte européenne des destinations touristiques religieuses majeures, à l’image de Cluny ou Einsiedeln», souligne Michel Etter, directeur de THEMATIS.

Dimanche, le nouveau parcours de visite au coeur de l'Abbaye qui fête dès lundi son 1500e anniversaire, créé par la société veveysanne, s'ouvrira aux visiteurs. Ils y découvriront notamment une salle du trésor totalement repensée.

Jusqu’ici, le trésor attirait bon an mal an 8000 à 10'000 visiteurs par an, exclusivement sur réservation et sous la conduite d’un chanoine. Ce sont désormais 25'000 à 30'000 personnes que les muséographes espèrent amener en Agaune.

La visite (qui s’effectuera avec un audioguide) traversera la basilique, puis les fouilles archéologiques du Martolet témoignant des origines du culte rendu aux martyrs d’Agaune. Des bornes interactives et des vidéos permettront d’en apprendre davantage sur l’histoire du site, fondé en 515.

Visitez virtuellement l'Abbaye à travers les âges:

Le parcours emmènera ensuite le touriste à la découverte du trésor. «La nouvelle salle créée pour l’accueillir a été pensée pour en faire le point culminant de la visite», décrit Michel Etter.

Pour y parvenir la société veveysanne a joué sur la lumière. L’éclairage y est sobre et travaillé; il invite au recueillement, pour mieux mettre en valeur les châsses contenant les ossements de martyres, exposés dans des vitrines imaginées comme des «bulles».

Lire l'article complet dans notre édition de vendredi.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.