Aigle doit rallonger sept millions pour ses écoles

Conseil communalLes élus, qui ont déjà octroyé 24,3 millions de francs, débattent et votent vendredi sur ce surplus important.

Construit entre 1972 et 1976, agrandi en 2004, le bâtiment scolaire des Dents-du-Midi doit être réhabilité.

Construit entre 1972 et 1976, agrandi en 2004, le bâtiment scolaire des Dents-du-Midi doit être réhabilité. Image: Chantal Dervey/Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les 24,3 millions de francs votés par le parlement aiglon fin 2015 sont finalement insuffisants pour la réhabilitation totale et essentielle du grand complexe scolaire de la Planchette. La Municipalité leur demande de repasser à la caisse pour environ 7 millions de francs.

Un montant jugé nécessaire dans le cadre spécifique de la rénovation du Collège des Dents-du-Midi (construit entre 1972 et 1976, agrandi en 2004) qui se trouve dans ce vaste périmètre. Dans le projet 2015, une surélévation du bâtiment était envisagée, avec en sus la location de plusieurs modules durant dix ans. Cette option a été abandonnée depuis, car trop coûteuse: 5,7 millions pour l’étage supplémentaire et 4,2 millions pour la location.

Un montant initial de 1,2 million avait été alloué. Il sera reversé vers la nouvelle variante privilégiée, celle qui sera débattue et votée vendredi. Avec principalement l’achat d’un nouveau pavillon scolaire en préfabriqué. Récemment, Lausanne, pour le Collège de Chandieu, ou encore Puidoux et Le Vaud se sont équipés de pavillons scolaires.

Celui d’Aigle serait érigé à côté du Collège des Dents-du-Midi. «La durée de vie de ce type de construction est d’une trentaine d’années au minimum», indique la Municipalité dans le descriptif du projet. Onze classes d’enseignement primaire prendront place à l’intérieur, ainsi qu’une classe spéciale et d’autres locaux annexes. La construction est devisée à 5,1 millions de francs.

La population augmente
Selon la Municipalité, cette construction permettra déjà de répondre à l’augmentation de l’effectif scolaire dû logiquement à l’accroissement de la population. Aigle compte aujourd’hui 9800 âmes, et les prévisions font état de 13 000 en 2030. Le pavillon sera de surcroît utile pour suppléer les classes du Collège des Dents-du-Midi, simultanément en travaux.

Ce futur bâtiment ne sera néanmoins pas suffisant pour pallier toutes les rocades des salles de classes à rénover. Dans le projet proposé vendredi, il est donc également question de la location de modules provisoires durant le chantier. Pour plus de 1 million de francs. Ils permettraient de faire migrer huit classes de l’enseignement secondaire ainsi que des activités spécialisées.

Tous ces aménagements devraient idéalement être opérés pour août 2018, afin de pouvoir procéder le plus rapidement aux travaux du collège. Ils sont prévus pour durer trois ans. (24 heures)

Créé: 19.06.2017, 19h52

Articles en relation

A Aigle, l’UDC milite pour un nouveau réfectoire scolaire

Chablais Le parti agrarien estime que les élèves de 7e et 8e du collège de la Grande Eau n’ont pas le temps nécessaire à midi pour se rendre au réfectoire des Dents-du-Midi. Plus...

Aigle doit réhabiliter et agrandir ses collèges

Travaux La Ville demande un crédit de 24,3 millions de francs pour rénover les bâtiment scolaires du collège des Dents-du-Midi, la salle de gym de la Planchette et le pavillon 54. Plus...

L’amiante pollue le débat sans tuer l’investissement

Aigle Près de 25 millions de crédits pour la rénovation du complexe scolaire de la Planchette ont été débloqués vendredi soir Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Dès la mi-septembre, le parking «longue durée» de la place Bellerive, à Lausanne, prisé des familles, ainsi que le P+R d'Ouchy seront payants les dimanches. Plus de mille places sont concernées. Paru le 22 août.
(Image: Bénédicte) Plus...