Aigle veut consolider son statut de capitale du vélo

ProjetLa Municipalité présente un plan ambitieux sur 15 ans pour encourager l’activité sportive. Le cyclisme, mais pas seulement.

Le vélo emblème d’Aigle, capitale mondiale du vélo qui compte sur son territoire le Centre mondial du cyclisme. Le bâtiment érigé il y a près de vingt ans abrite en son sein la puissante Union cycliste internationale.

Le vélo emblème d’Aigle, capitale mondiale du vélo qui compte sur son territoire le Centre mondial du cyclisme. Le bâtiment érigé il y a près de vingt ans abrite en son sein la puissante Union cycliste internationale. Image: Chantal Dervey - Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseil communal d’Aigle a validé jeudi le plan stratégique des sports présenté par la Municipalité. Conçue et rédigée avec la Commission des sports, cette feuille de route se veut ambitieuse. Le projet s’étendra dans sa réalisation sur une durée de 10 à 15 ans. Trois axes principaux ont été tracés. En résumé, ce sont: la pratique des activités sportives pour tous, la mise à disposition d’infrastructures de qualité pour la population et les sociétés locales, l’accueil de manifestations d’envergure.

Les autorités s’appuient sur la présence à Aigle du Centre mondial du cyclisme (CMC), qui abrite l’Union cycliste internationale, et donc de leur rayonnement. «Cette présence confère à notre commune une position unique et privilégiée de capitale mondiale du cyclisme», avance en préambule le municipal des Sports, Grégory Devaud, lui-même ancien champion.

Aigle vise le Tour

Justement, Aigle accueillera, avec Martigny, les Mondiaux de cyclisme sur route l’an prochain. Les Tour de Romandie et du Pays de Vaud sont dans le viseur. Surtout, la cité s’est portée candidate aux côtés de Lausanne pour l’organisation conjointe d’une étape du Tour de France. «Nous visons 2021, 2022, ou 2023», rappelle l’édile.

Aigle espère parallèlement l’obtention du très convoité label UCI Bike City. Ce dernier soutient et distingue les villes et les régions qui, en plus d’accueillir des épreuves cyclistes d’envergure, investissent dans le développement du cyclisme au sein de leur communauté et dans les infrastructures. À ce jour, seules dix villes ou régions l’ont obtenu, notamment Vancouver (Can), Bergen (Nor), le Yorkshire (GB) ou Saint-Quentin en Yvelines (Fra).

C’est donc tout naturellement et logiquement que les autorités aiglonnes vont favoriser la pratique libre du vélo pour tous. «Ça passe par le développement d’itinéraires balisés à Aigle et dans le Chablais, la création d’une piste cyclable entre la gare et le CMC, des vélos en libre-service, une aide financière à l’achat d’un engin électrique, l’apprentissage pour les enfants, le développement d’itinéraires naturels, un parcours de pumptrack (ndlr: parcours pour VTT et BMX, constitué de plusieurs bosses consécutives et de virages relevés, quelquefois avec des sauts) plus accessible au CMC, etc.» détaille Grégory Devaud. La commission qui a été chargée de rapporter sur le projet demande que «la construction d’un réseau de pistes et bandes cyclables soit une haute priorité parmi les mesures concrètes».

Une piscine couverte

Si la petite reine remporte le bouquet, d’autres sports occuperont des places de choix. Par exemple la natation, autant pour le sport scolaire que pour la population et la compétition, avec la construction aux Glariers d’une piscine couverte de 25 m. Coût estimé: entre 10 et 15 millions. Idéalement, elle sortirait de terre en même temps que la réfection-transformation du grand bassin extérieur existant.

La gymnastique, très présente à Aigle, recevra un soutien d’importance avec la construction d’une salle triple dans le futur gymnase. La rénovation du terrain de sport des Glariers est aussi dans les tuyaux, comme, dans le même secteur, l’éventualité d’y créer un parc dédié au sport. De manière générale, les autorités souhaitent «encourager la pratique des activités physiques et sportives par toutes et tous, notamment les enfants et les seniors», résume le municipal.

Afin d’aider la Municipalité à réaliser tous ses projets au cœur de ce plan stratégique des sports, un coordinateur sera nommé. Quelques Communes environnantes ont déjà créé ce poste, comme Monthey ou Montreux. À Aigle, le futur «Monsieur Sports» aux hautes compétences techniques devra notamment développer l’offre de pratique du sport pour tous et renforcer la communication. «Il devrait être nommé d’ici à un ou deux ans», conclut Grégory Devaud.

Créé: 24.09.2019, 17h20

Articles en relation

Mud Day: Les enfants aussi ont leur parcours du combattant

Aigle La quatrième édition de l'événement familial a permis aux jeunes sportifs de se dépasser. Plus...

Lausanne et Aigle courtisent le Tour de France

Cyclisme Les deux villes vaudoises ont présenté leur projet commun mardi à Lausanne au patron de la Grande Boucle. Elle souhaitent organiser une étape entre 2021 et 2023. Plus...

La lutte suisse, ça se joue aussi en salle

Aigle Une première, le club local organise des joutes le 30 mars dans la halle des Glariers. Plus...

À Aigle, la fièvre augmente

Lotos L’an passé, 20 lotos ont eu lieu dans le chef-lieu du district. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.