D’anciennes rames des TPC revivent en Belgique

RecyclagePairi Daiza, plus grand parc animalier de Belgique, va recycler trois anciennes automotrices AOMC promises à la ferraille pour convoyer ses visiteurs.

L'AOMC 514 est bien arrivée, à l'instar du reste du matériel chablaisien, est bien arrivée à Pairi Daiza.

L'AOMC 514 est bien arrivée, à l'instar du reste du matériel chablaisien, est bien arrivée à Pairi Daiza. Image: TPC

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Rien ne se perd, tout se recycle. L’adage vaut aussi pour trois anciennes rames de la ligne ferroviaire AOMC (Aigle-Ollon-Monthey-Champéry), construites dans les années 1950, qui vont retrouver une activité en 2017 en Belgique. Et ce, grâce à un aquarelliste et passionné de chemin de fer qui a glissé l’idée à la direction d’un parc animalier de son pays. Vouées au rebut, les trois vieilles automotrices et deux wagons, un plat, un autre couvert, ont été rachetés chacun pour un franc symbolique par Pairi Daiza – paradis en indonésien. Après qu’une délégation de ce parc s’est rendue à l’atelier-dépôt En Châlex des Transports publics du Chablais (TPC) pour évaluer le matériel.

Dans un communiqué, Claude Oreiller, directeur des TPC, se dit enchanté par cette opération inattendue: «Pouvoir ainsi recycler ce matériel est une aubaine écologique et économique au vu des coûts de ferraillage. Ce sauvetage ravit aussi bien les amateurs ferroviaires que les collaborateurs de notre service technique lesquels ont entretenu avec soin ces automotrices durant plus de soixante ans.»

Un zoo de renom

Plus grand parc animalier du «Plat Pays», Pairi Daiza, situé en Wallonie (province du Hainaut), a été honoré cette année du titre de meilleur zoo de Belgique et des Pays-Bas. Ses visiteurs, 1,7 million par an, peuvent depuis peu y accéder également par un réseau ferré à vapeur. La direction, aussi passionnée de trains, a en effet fait construire en 2015 une ligne à voie métrique. Autre projet à l’avenir, une autre voie pourrait être construite pour faire circuler le matériel chablaisien. «C’est bien sûr le but», dit Jason Van Landschoot, porte-parole du parc, qui s’étend sur les 55 hectares d’un ancien domaine cistercien.

Les automotrices et les wagons AOMC ont fait leur dernier voyage du Chablais à Brugelette ces dernières semaines. Le matériel conservera ses couleurs et son logo. Et l’une d’entre elles est déjà exposée aux yeux des visiteurs. Mieux, la direction prévoit de construire aussi un nouveau décor au sein du parc: un paysage alpin. Avec une réplique grandeur nature de l’ancienne gare de Champéry. (24 heures)

Créé: 01.12.2016, 15h01

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.