«Archétype» trône sur la rive de la Grande-Eau

AigleLa sculpture en marbre de Turquie a été inaugurée lundi à Aigle, en présence de l’artiste Alexia Weill et d’une forte délégation municipale.

«Archétype» et sa créatrice, la sculptrice Alexia Weill, au bord de la Grande-Eau à Aigle.

«Archétype» et sa créatrice, la sculptrice Alexia Weill, au bord de la Grande-Eau à Aigle.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une nouvelle oeuvre d'art, une sculpture, orne la ville d'Aigle depuis lundi. Il s'agit d'«Archétype» créée par l'artiste Alexia Weill, qui a habité quatre ans dans la capitale du district et y a commencé la sculpture sur pierre. «C'est donc un peu de vous qui va demeurer ici, à Aigle», souligne le syndic Frédéric Borloz.

«Archétype», installée sur la rive de la Grande-Eau, a été inaugurée en présence de l’artiste et d’une forte délégation municipale. Étaient aussi présents Patricia Dominique Lachat, préfète du district, et Jean-Marc Crousaz qui a financé plus de la moitié de l’acquisition, dont le montant n’a pas été dévoilé.

Tête d'homme

Selon sa conceptrice, qui s'est dite «touchée qu'une de ses oeuvres soit installée dans ce lieu que j'adore», ce monolithe abstrait en marbre de Turquie mesurant 133cm sans son socle représente une tête d'homme et son regard conscient se porte sur son environnement. La sculpture avait été installée cet été à Yvorne dans le cadre d'Ailyos, exposition temporaire et en plein air.

Frédéric Borloz a profité de l'occasion pour rappeler qu'Aigle, qui accuse du retard en la matière par rapport à d'autres villes de la même taille, va continuer à développer son offre culturelle de manière éclectique.

Créé: 11.11.2019, 15h30

Articles en relation

La sculptrice engagée aime se confronter à la pierre millénaire

Alexia Weill L’artiste de la Riviera a monté l’expo sur l’égalité du Forum de l’Hôtel de Ville. Un thème qu’elle a souvent rencontré dans sa carrière. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...