Passer au contenu principal

L’Arsenal d’Aigle n’a pas encore rendu les armes

La Commune est intéressée de longue date à acquérir cette parcelle stratégique proche de la gare. Expertise en cours.

L'Arsenal fédéral d'Aigle, une parcelle hautement stratégique pour la Commune.
L'Arsenal fédéral d'Aigle, une parcelle hautement stratégique pour la Commune.
Chantal Dervey

Il ne se passe pas une semaine à Aigle sans qu’un quidam vous arrête pour vous informer que «l’arsenal est à vendre l’an prochain», puis sans qu’un autre vous questionne sur l’éventuel achat par la Commune. Et pourquoi pas sur l’éventualité d’y construire le futur gymnase? Las! L’option a d’ores et déjà été éliminée par le Canton. Une partie de l’Arsenal fédéral d’Aigle, qui se déploie sur 4,5 hectares à portée de fusil de la gare, pourrait, néanmoins être vendue par sa propriétaire, la Confédération helvétique. Pour l’heure, les Aiglons continuent de voir régulièrement des bataillons de soldats déambuler en ville après leurs cours de répétition dans le quartier du Molage.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.