L'art ancestral de la découpe se dévoile

Château-d’ŒxEn attendant l’extension du musée, les journées du papier découpé entretiennent la fascination pour cet artisanat.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

À la fois héritage et patrimoine vivant, l’artisanat du papier découpé est préservé avec dévotion sur les rives vaudoises de la Sarine. Alors que l’extension du Musée du Pays-d’Enhaut pourrait donner corps d’ici quelques années au premier Centre suisse du papier découpé, les gardiens de ce savoir-faire entretiennent la flamme en organisant ce week-end des journées du papier découpé (lire encadré).

«Nous saisissons toutes les occasions pour rappeler au public que le Pays-d’Enhaut est le berceau suisse du découpage», explique Jean-Frédéric Henchoz, conservateur du musée. «Nous misons sur cette niche pour démarquer la région, embraie Frédéric Delachaux, directeur de Pays-d’Enhaut Tourisme. C’est légitime de par la magnifique collection détenue par le musée et le nombre de découpeurs qui pratiquent dans la région. Ils sont une dizaine à être actifs. Quant au public, il est réceptif, on le voit notamment avec les ateliers que nous organisons, qui sont très prisés.»

Fonds du Canton

Ce positionnement sur ce filon touristique spécifique s’inscrit si bien dans les exigences de diversification souhaitées par le Canton que ce dernier a débloqué 750 000 francs à fonds perdu en octobre dernier pour l’extension du musée. Un véritable coup d’accélérateur pour le projet qui possède désormais une bonne moitié de son financement. Pour l’autre moitié, la Loterie Romande ainsi qu’une fondation privée sont disposées à mettre la main au porte-monnaie.

Les plans sont en train d’être dessinés avec précision afin de pouvoir fournir aux futurs donateurs des estimations chiffrées des travaux. Quelque 260 m2 d’exposition sont prévus dans un espace rattaché au bâtiment historique du musée, le tout pour 3,8 millions de francs.

En parallèle aux travaux de l’architecte, le musée affine la scénographie et la muséographie du site existant, également avec l’objectif de constituer un dossier détaillé: «Cette fois nous avons tourné la clé de contact», sourit Jean-Frédéric Henchoz, tout en retenant son souffle quant à l’engagement des derniers mécènes. En cas de feu vert, les travaux pourraient commencer dans le courant du printemps 2019. (24 heures)

Créé: 12.07.2018, 08h49

Articles en relation

L’Etat octroie de grosses coupures au futur musée du papier découpé

Château-d'Oex Le Musée du Pays-d’Enhaut a reçu 750'000 francs pour son centre destiné à l'art du découpage. Dont l'ouverture est désormais prévue au début 2019. Plus...

Le Musée du Pays-d’Enhaut veut se profiler sur le papier découpé

Château-d'Oex A la tête d’une grande collection de dentelles de papier, l’institution envisage de devenir le centre suisse du découpage Plus...

Un artisanat vivant et multiforme

C’est dans le passage sous voies de la gare de Château-d'Oex que des artisans découpeurs de multiples provenances exposeront leurs travaux, manieront le ciseau et converseront avec le public, samedi et dimanche de 10 h 30 à 17 h.

Un espace d’exposition pas si décalé que cela puisque la fresque de Franck Bouroullec peinte le long de ce couloir fait entre autres allusion à l’art séculaire des montagnards.

Mais ce ne sont pas uniquement des poyas traditionnelles que les curieux pourront y découvrir. «Il y aura des découpeurs de tous âges, hommes et femmes, qui proposent des choses différentes», se réjouit Jean-Frédéric Henchoz, conservateur du Musée du Pays-d’Enhaut.

Artisanat multiforme, le découpage sait se renouveler. La Française Léa de Ruffray le prouvera en exposant ses sculptures de papier au Restaurant Le Chalet.

Des initiations au découpage seront aussi proposées par une découpeuse du cru, Véronique Jaquillard, dont l’inspiration navigue entre tradition et modernité.

À voir également l’exposition de 12 grands formats d’un maître fondateur, Johann-Jakob Hauswirth, accrochés dans le village jusqu’en octobre. Toutes ces activités et expositions sont gratuites, tout comme la visite u Musée du Pays-d'Enhaut.

Infos: www.chateau-doex.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.