Passer au contenu principal

Tout l’art de la nourriture se présente à Vevey

La 2e édition des Food Culture Days mixe art moderne et nutritionavec pas mal d’ambition.

Repas concepts, performances et installations d'artistes sont au programme du festival.
Repas concepts, performances et installations d'artistes sont au programme du festival.
Food Culture Days

Pour sa 2e édition, le petit festival alternatif créé par Margaux Schwaab a pris de l’ampleur. Cherchant du sens à la nourriture, la jeune femme et son équipe ont élaboré un programme ambitieux, toujours aussi pointu, qui ne chasse pas sur le créneau de la gourmandise. Ce sont ainsi des artistes, des chercheurs et des chefs qui proposeront des ateliers, des performances, des repas concept ou des installations particulières de jeudi 15 à dimanche 18 entre Vevey et La Tour-de-Peilz, dans 13 lieux différents.

Six installations interrogeront l’espace plastique, comme ce «Food Color Pavillon» installé par Nina Gautier à l’Hôtel des Trois Couronnes, qui emprunte à l’oignon sa structure et son pouvoir colorant, le pavillon de panneaux de soie superposés étant coloré grâce à la peau jetée par les restaurateurs. À La Becques, les architectes Kunik et de Morsier ont élaboré une structure extérieure conviviale tandis qu’à la Grenette, Emily Groves propose un environnement immersif pour déguster des gin tonic locaux, vendus à trois prix: brut, équitable ou solidaire.

Parmi les cinq repas concept, «Retour à Urmund» impose à ses participants de ne manger qu’avec la langue grâce à des objets particuliers, les restes du repas faisant œuvre d’art. Mais on pourra aussi savourer un «Organic Brunch» ou une recette du XIXe dans une demeure plus ancienne. Il y aura aussi des performances, avec par exemple «Trio» qui veut tester les limites et les émotions des participants sur les tabous alimentaires.

Cinq ateliers mêleront la fermentation du fromage et le biohacking, fabriqueront du chocolat comme au XVIe siècle, s’intéresseront au régime de nos ancêtres, rappelleront des gestes ancestraux avec Slow Food Vaud ou feront s’exprimer des enfants.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.