Une avalanche fictive déboule au glacier des Diablerets

Alpes vaudoisesLa Rega et le Secours alpin romand ont mené vendredi un vaste exercice combiné.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une avalanche s’est déclenchée sur les pentes de l’Oldenhorn, sur le glacier des Diablerets, à 2800 mètres d’altitude. Plusieurs randonneurs à raquettes ont été emportés par la coulée. Ce scénario plausible était celui qui a servi de cadre à un vaste exercice, vendredi.

Mené conjointement par la Rega et la section romande du Secours alpin suisse (SARO), l’intervention a permis notamment d’entraîner le travail des chiens d’avalanche et de leurs conducteurs respectifs. Quatre d’entre eux - parmi les onze mobilisables dans la région (Vaud et Fribourg) - ont été mobilisés. Un équipage de la Rega a également été engagé depuis la base de Lausanne, emmenant à son bord un pilote, un médecin et un sauveteur professionnel.

Arrivé aux Diablerets, l’engin a embarqué un premier chien et son conducteur pour les déposer sur le lieu de l’avalanche, et a héliporté ensuite successivement les trois autres binômes. Sur place, les canidés ont rapidement localisé les victimes fictives. Les secours ont pu les dégager en un peu moins de trente minutes. La performance satisfait Christian Reber, président du SARO. «Une fois sur place, il a fallu dix minutes aux chiens pour trouver les personnes ensevelies. Dans ce type d’intervention, chaque minute compte: après quinze minutes, les chances de survie chutent dramatiquement.»

Ce type d’engagement à l’échelle 1:1 est l’occasion d’entraîner la coopération entre les différents intervenants, de la centrale d’alarme de la Rega aux spécialistes de la colonne de secours, en passant par l’équipage de l’hélicoptère engagé. «C’est l’outil le plus adapté pour effectuer les premiers repérages et recherches au-dessus de la zone d’avalanche pour capter des signaux émis au sol par les DVA (détecteur de victimes d'avalanche), afin d’informer les sauveteurs mobilisés sur le terrain», décrivent les responsables de la Rega.

Avant de déposer le chien et son maître sur la zone d’avalanche, la procédure est toujours la même. «En vol, l’équipage décrit une boucle au-dessus de la coulée pour évaluer la situation: possibilité de déposer les sauveteurs, recherche de balises pour localiser un signal.» «Collaborer efficacement ne s’improvise pas, c’est pourquoi, les partenaires du sauvetage, mobilisables vingt-quatre heures sur vingt-quatre, s’exercent à ce type d’intervention», ajoute Christian Reber.

L’an dernier, 19 personnes ont perdu la vie en Suisse sous une avalanche. Le Secours alpin a effectué 861 interventions, «dont 132 dans notre secteur», précise encore le président romand. En vol, l’équipage décrit une boucle au-dessus de la coulée pour évaluer la situation: possibilité de déposer les sauveteurs, recherches de balises pour localiser un signal, ou encore bandes lancées au sol pour marquer avec précision l’endroit où creuser. Pour ce type de sauvetage en Suisse, en moyenne trois personnes sur cinq prises dans une avalanche s’en sortent.

Créé: 06.12.2019, 19h45

Articles en relation

Patrouilleurs, les héros de nos pistes de ski

Le Matin Dimanche À Crans-Montana, un jeune patrouilleur a perdu la vie dans une avalanche. Président de l’association Swiss Ski Patrol, Thierry Meyer rend hommage à la profession. Plus...

Un expert pointe «un déclenchement d'avalanche» très complexe

Drame de Crans-Montana Robert Bolognesi, spécialiste de la neige, décrypte la coulée exceptionnelle qui a coûté la vie à un patrouilleur français. Plus...

Sur les traces d'un conducteur de chien d'avalanche

Sauvetage Durant l'hiver, les chiens d'avalanche et leur maître sont sur le pied de guerre en cas de coulée. Reportage à Siviez, lors de la semaine de cours annuelle, avec un de ces duos finement entraînés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 23 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...