Passer au contenu principal

Une avancée vers le tourisme «4 saisons»

Le Conseil communal a accepté samedi de débloquer des fonds pour préserver le domaine skiable.

Le téléphérique de La Braye est l'un des pivots du développement du tourisme «4 saisons» dans le Pays d'Enhaut.
Le téléphérique de La Braye est l'un des pivots du développement du tourisme «4 saisons» dans le Pays d'Enhaut.
Chantal Dervey/Archives

La pratique du ski est en diminution constante en Suisse, et plus largement en Europe. Et Château-d’Œx n’échappe pas à la règle. «Des estimations indiquent que nos recettes touristiques hivernales ne représenteront plus que 30% en 2022, les 70% restants étant étalés sur les trois autres saisons», annonce le syndic Charles-André Ramseier. A la croisée des chemins, la société Télé-Château-d’Œx (TCO) planche sur un concept dit de «4 saisons» pour réorienter et diversifier les activités sur son domaine de La Braye. Et ce d’autant plus depuis la non-entrée en matière en mars 2015 du Conseil d’Etat quant au projet Monts-Chevreuils aux Moulins.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.