Quel avenir pour le site de l'Hôpital de Montreux?

MontreuxLa parcelle sera réaffectée dès que l’hôpital déménagera à Rennaz, en 2019. Les élus multiplient les propositions.

a parcelle, située à flanc coteau avec une vue imprenable sur le lac, s’étend de l’avenue Belmont jusqu’aux voies CFF de la ligne du Simplon.

a parcelle, située à flanc coteau avec une vue imprenable sur le lac, s’étend de l’avenue Belmont jusqu’aux voies CFF de la ligne du Simplon.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Verra-t-on bientôt un quartier abritant exclusivement des logements à loyers abordables juste à côté de la Résidence Château de Belmont, restaurée à grands frais par l’architecte valaisan Christian Constantin? C’est l’une des propositions formulées en vue de la réaffectation du site de l’Hôpital de Montreux, dès que celui-ci déménagera à Rennaz, en 2019. Ces idées feront l’objet d’un débat animé en commission ces prochains jours.

En vertu d’un échange de terrain entre la Commune, propriétaire du terrain sur lequel est actuellement construit l’Hôpital Riviera-Chablais à Rennaz, et la Fondation Riviera, à qui appartient le site hospitalier montreusien, la Ville deviendra donc propriétaire de cette grande parcelle avec vue imprenable sur le lac, qui s’étend de l’avenue de Belmont jusqu’aux voies CFF de la ligne du Simplon. «En cette période de pénurie, seule la construction de logements abordables ou de locaux d’intérêt public doit être envisagée à cet endroit», estime Alain Imhof, conseiller communal socialiste. Via une motion, il enjoint en outre à la Municipalité de ne pas vendre ces terrains à des promoteurs privés, une fois que la Commune en sera propriétaire: «Ceux-ci créeraient des logements de luxe pour des riches touristes étrangers, à des prix inabordables pour la majorité de la population.»


A lire: La «carcasse» de l’hôpital unique est achevée


A entendre Laurent Wehrli, syndic, la proposition d’Alain Imhof est peu compatible avec la convention passée entre la Ville et le Conseil d’Etat. «Celle-ci prévoit une affectation mixte, avec également des activités économiques, et pas uniquement des logements abordables. Le but de la Municipalité n’est pas d’y construire une nouvelle Résidence Château de Belmont pour faire du bénéfice. D’ailleurs, la décision de vendre le terrain appartiendra, le cas échéant, au Conseil communal.»

Du musée à l’hôtel

De son côté, Emmanuel Gétaz (Montreux Libre) y verrait bien la création d’un musée de la musique, si ce projet n’était pas retenu sur le site de l’ancienne menuiserie Held, où il est déjà prévu, entre autres, de réunir les services communaux. Ce musée rappellerait le lien fort que la ville entretient avec la musique, elle qui accueille le Jazz Festival, le Septembre musical et le Montreux Choral, et qui a vu naître des titres aussi emblématiques que le Sacre du printemps, de Stravinski, ou Smoke on the Water, de Deep Purple.

«Un plan de quartier sera établi afin de tirer le meilleur parti de cette parcelle à la dimension importante», explique Christian Neukomm, municipal de l’Urbanisme. Car la mue de ce site, proche de la gare de Montreux, transformera un pan de la cité. «Avec un gros potentiel en termes de densité d’habitations, cette parcelle devrait aussi servir à mieux relier le quartier des Taux et le centre-ville, via des cheminements piétonniers ou des itinéraires dévolus à la mobilité douce», relève Laurent Wehrli.

Mais la Municipalité envisage surtout d’y faire revivre le quartier de Belmont, privé depuis longtemps de son épicerie et de son hôtel. Aux logements viendraient s’ajouter des commerces, des locaux administratifs, voire un établissement hôtelier. «Ce serait un petit hôtel, précise Laurent Wehrli. Et les locaux administratifs pourraient être destinés à des avocats ou à des médecins.»

Créé: 31.08.2017, 07h26

Articles en relation

La «carcasse» de l’hôpital unique est achevée

Riviera-Chablais A Rennaz, le gros œuvre de l’établissement valdo-valaisan a duré deux ans, place à la seconde peau. Visite des lieux qui ouvriront mi-2019. Plus...

L’Espace Santé, petit frère de l’Hopital unique

Chablais La construction à Rennaz du centre de services parahospitaliers à 46 millions démarre lundi à côté du futur établissement de 300 lits. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.