«Ces bagarres sont regrettables mais ce n'était pas une émeute»

MontreuxLe syndic Laurent Wehrli déplore les événements qui ont marqué la dernière nuit du festival de jazz et mené à quinze arrestations. Mais il les relativise en partie.

Municipal depuis 2000, Laurent Wehrli (PLR) est syndic de Montreux depuis 2011.

Municipal depuis 2000, Laurent Wehrli (PLR) est syndic de Montreux depuis 2011. Image: Jean-Paul Guinnard-A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les rixes qui ont eu lieu cette nuit sont «regrettables», estime le syndic de Montreux, Laurent Wehrli. Plusieurs dizaines de personnes s'en sont prises aux forces de l'odre, en marge du Montreux Jazz, en leur jetant des pierres et des bouteilles.

Cela dit, l'élu relativise: «Ces bagarres impliquaient un peu plus d'une trentaine de personnes énervées, elles n'ont rien à voir avec les émeutes de 2011 qui impliquaient plus de 300 personnes. Je ne minimise rien, mais cela donne une idée de l'ampleur des troubles, qui ne peuvent pas être comparés.»

Dans le cas présent, «une trentaine de personnes ont commencé à se bagarrer entre elles au parc Jean Villard-Gilles vers 23h. Il y a eu une première intervention des forces de l'ordre. Nous pensions que ça en resterait là, mais la bagarre a repris vers 1h du matin. Et là, ces personnes s'en sont prises aux forces de l'ordre.» Quinze excités ont été interpellés. Un gendarme et trois policiers communaux ont été légèrement blessés lors de l'intervention, indique la Police cantonale.

«Ce qui me fait relativiser, dit Laurent Laurent Wehrli, c'est qu'il y avait la silent disco (ndlr, soirée dansante silencieuse avec des casques) au Parc Vernex, tout près de là, qui s'est très bien passée. Les participants n'y ont rien vu. Comme les bus étaient bloqués momentanément, nous avons prolongé cette disco jusqu'à 4h au lieu de 3h.»

Un candélabre du parc Jean Villard-Gilles a été endommagé et devra être remplacé. «Une personne a également tagué une sculpture d'André Raboud. Nous allons tâcher d'effacer cela lundi.»

«Nous allons analyser le dispositif de sécurité pour voir ce que nous pourrons améliorer lors des prochaines éditions», ajoute Laurent Wehrli.

Créé: 16.07.2017, 15h59

Articles en relation

Rixes en marge du festival: quinze interpellations

Montreux Deux bagarres qui ont conduit à des affrontements entre jeunes et forces de l'ordre se sont produites dans la nuit de samedi à dimanche à Montreux (VD). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ignazio Cassis semble avoir une longueur d'avance sur Isabelle Moret et Pierre Maudet dans la course au siège vacant au Conseil fédéral.
(Image: Bénédicte) Plus...