Passer au contenu principal

À Barboleuse, la Terrasse offre un beau panorama culinaire

Les plats sont aussi tournés vers le lac et la mer dans ce restaurant chaleureux.

La Terrasse, ambiance chalet dans le resto et parfum de bord de mer dans l’assiette.
La Terrasse, ambiance chalet dans le resto et parfum de bord de mer dans l’assiette.
CHANTAL DERVEY

Il est à peine nécessaire de déchausser ses skis en déboulant de la Nationale pour profiter de la terrasse ombragée qui donne son nom à l’enseigne de Barboleuse. Par beau temps, celle-ci offre une jolie vue des Muverans. À quelques pas du bas des pistes de Gryon, la Terrasse présente aussi un panorama culinaire varié et savoureux, volontiers tourné vers le lac et la mer. On vient chez Savir Ameti pour le côté familial de l’endroit, mais aussi pour ses spécialités de poissons et de fruits de mer. L’alignée de noix de Saint-Jacques et de gambas flambées au curaçao ou au whisky fait partie des incontournables. Les filets de perche à la provençale constituent une curiosité à tester de toute urgence.

Gérant de l’établissement depuis dix ans, Savir Ameti propose également des mets en apparence plus simples et classiques (tartare, poulet au panier, etc.), mais toujours revisités avec soin, y compris les plats du jour.

En entrée, le foie gras maison au marsala (21?fr.) est sympa mais ne sort pas réellement de l’ordinaire, le goût du vin étant un peu trop discret. Le velouté d’ortie et son émulsion au persil (11?fr.) est en revanche une pure merveille, crémeuse et savoureuse à souhait.

L’équipe gryonnaise sait aussi y faire lorsqu’il s’agit d’apprêter les viandes mijotées. La souris d’agneau (35?fr.) fait partie des spécialités de La Terrasse. Et pour cause. La cuisson est parfaite, la viande fond en bouche et on «sauce» jusqu’à la dernière goutte le jus à l’ail confit qui l’accompagne. Là encore, la présentation est soignée, avec une verrine de légumes et une petite brochette de pommes de terre.

On recommande également de se laisser tenter par la tarte du jour (8?fr.) à l’heure du dessert: le crumble aux poires proposé lors de notre venue était, lui aussi, simple mais admirablement réalisé.

Dans sa cave bien garnie (une quarantaine d’étiquettes), La Terrasse met volontiers en avant les crus de la région, mais propose également un peu de dépaysement avec un joli choix de bouteilles sud-américaines.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.