A Bex, les pétitionnaires ne lâcheront pas les CFF

TransportLe groupe de réflexion qui a lancé une pétition en novembre continue de donner de la voix pour rendre la gare bellerine attractive.

Insatisfait des horaires CFF prévus pour 2016, le comité de réflexion sur la mobilité a lancé une nouvelle pétition.

Insatisfait des horaires CFF prévus pour 2016, le comité de réflexion sur la mobilité a lancé une nouvelle pétition. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour eux, pas question de rester à quai. Constitué en majorité de membres du groupe politique Ouverture, le comité de réflexion sur la mobilité à Bex entend bien conserver son rôle de locomotive concernant l’avenir de la gare. A l’origine d’une pétition réclamant son lifting et ayant récolté près de 3000 paraphes, ces derniers ont pu rencontrer les CFF le 4 mai.

«Des travaux sont prévus, mais pas avant 2025 et plus rien ne devrait changer d’ici là car les budgets ont été acceptés au niveau fédéral, regrette Anne Bielman, présidente d’Ouverture. Malgré tout, nous avons compris que c’est maintenant qu’il faut se battre pour la période 2025-2030 et nous souhaitons aller de l’avant.»

Au rang des revendications: le rehaussement des quais, la création d’une nouvelle salle d’attente ou encore l’installation d’une rampe pour les personnes à mobilité réduite au niveau du quai 2. «C’est anormal que certains usagers préfèrent descendre à Aigle à cause des quais inadaptés, déplore Michael Dupertuis, membre du comité. Et puis il y a un problème de chiffres. Les pronostics relatifs au nombre de voyageurs sont basés sur un sondage de 2012, réalisé uniquement sur les grandes lignes, et nous ne savons pas s’ils ont été mis à jour en fonction de l’évolution démographique.» En 2020, Bex devrait ainsi compter 8000 à 9000 habitants.

Gymnasiens prétérités

Autre motif d’inquiétude: les nouveaux horaires CFF prévus pour 2016. Huit trains par jour seront supprimés dans la halte bellerine. «Ça pose de gros problèmes, notamment pour les gymnasiens, la liaison avec Saint-Maurice sera quasi supprimée et, pour ceux qui vont à Burier, l’offre sera divisée de moitié avant 8 h», souligne Catherine Cosandey. Le comité vient donc de lancer une nouvelle pétition (échéance le 14 juin) et précise que «les suppressions de trains envisagées n’ont rien à voir avec la pétition précédente concernant l’amélioration de la cadence».

«Nous espérons que le Canton et les CFF privilégieront une solution par le rail plutôt que des bus, au risque de déclasser encore la gare, avance Anne Bielman. C’est frustrant de constater que ces deux entités et la Municipalité refusent d’inclure les citoyens dans leur réflexion. Nous avons l’impression d’agacer ce trio, mais, si la réflexion avait été faite il y a quinze ans, nous n’en serions pas là.»

Le comité pétitionnaire souhaite ainsi une réflexion globale sur la mobilité et prône notamment la mise en place d’une plate-forme de covoiturage pour faciliter les trajets de la gare au domicile. En attendant, les membres vont au contact des usagers et prônent une démarche participative qui pourrait déboucher sur une liste de propositions à l’automne.

Créé: 09.06.2015, 08h54

Articles en relation

Les Vaudois contre la suppression de trains à Bex et Nyon

Nouvel horaire CFF Le Conseil d'Etat, le Parti socialiste vaudois ainsi que la Ville de Nyon montent au créneau. Plus...

A Bex, la gare sera rénovée mais pas tout de suite

Rail Les CFF confirment qu’ils mèneront des travaux sur la halte bellerine. Ce sera pour 2020, voire 2023. Plus...

Articles en relation

A Bex, la gare sera rénovée mais pas tout de suite

Rail Les CFF confirment qu’ils mèneront des travaux sur la halte bellerine. Ce sera pour 2020, voire 2023. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...